« Rien n'est plus vertigineux qu'une photo d'enfance, s'y miroiter devant l'être que l'on ne sera plus et qui sommeille en nous revient à tenter de voir un fantôme en plein jour. »
Hafid Aggoune

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

51390489

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Karine Reysset

Karine REYSSET

La fille sur la photo
Flammarion

294 pages | 09-02-2017 | 19€

Anna, la narratrice, a vécu plus de dix années avec Serge et ses trois enfants. Anna était la troisième compagne de Serge. Il eut un garçon avec sa première femme qui s’est suicidée et deux filles avec la deuxième. Un modèle de famille recomposée donc. Elle raconte la complicité qui s’était installée avec ces enfants qui n’étaient pas les siens, les rires, les jeux, leur connivence et les moments inoubliables… Mais elle raconte aussi, petit à petit, son éloignement de Serge, l’impression de ne pas exister. Elle attend tout de lui, il ne donnera rien. Elle revient également sur son enfance et son abandon par sa mère. Alors elle quittera elle aussi Serge et partira vers un amour plus chaotique. Un roman intimiste qui décline la fragilité des êtres, explore l’abandon, la séparation et les traumatismes qu’elle génère, les marques indélébiles de l’enfance et montre que nos choix d’adulte y sont souvent directement reliés.

Ecouter la lecture de la première page de La fille sur la photo

Thème(s) : Littérature française