'Parce que c’est ça, la vieillesse : perdre.'   Giovanni Arpino

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



8876138

Marine Kergadallan




- 2 -



Marine KERGADALLAN
Terre d'encre
Diabase
94  pages
10  euros

08-05-2017

 

    Après l’inoubliable « Le ciel de Célestine », Marine Kergadallan nous revient avec, à nouveau, un court texte sublimé par son écriture poétique, maîtrisée, concise et pourtant si descriptive des sentiments comme des paysages. Or le héros de Terre d’encre est particulièrement sensible aux paysages. Il arrive en effet de Paris en scooter pour retrouver, après la forêt, une vieille maison à la campagne. Et toutes les maisons de ce type hébergent leur fantôme. Idéal, pour cet homme, qui aurait pu peindre et manier les couleurs, sculpter et malaxer la terre, mais à l’encre noire, il écrit et décrit les contrastes de la vie, seul dans cette maison, face aux paysages de la campagne, face à la lumière et l’ombre, face à l’immensité de la vie et de la mort.

Ecouter la lecture de la première page de "Terre d'encre"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Marine KERGADALLAN
Le ciel de Célestine
Diabase
65  pages
7  euros

17-03-2014

 

    C’est fait. Il la quitte, la laisse au bord de la route, lui dit au revoir. C’est fini. Pourtant il va falloir continuer le chemin et cette renaissance passe évidemment par Célestine, l’aïeule presque centenaire qui saura écouter, entendre dans le silence. Un court premier roman superbe, suggestif, qui fleure bon la campagne et le vrai et surtout composé par une prose particulièrement poétique. Une pépite !

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de "Le ciel de Célestine"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture