'La dictature des gens généreux, c’est terrible.'   Blaise Gauquelin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



21564330

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Matthieu Mégevand




- 1 -



Matthieu MÉGEVAND
La bonne vie
Flammarion
155  pages
16  euros

18-02-2019

 

    « La bonne vie » revient sur le destin de Roger Gilbert-Lecomte né en 1907 mort en 1943, fondateur avec trois amis inséparables (dont Roger Vailland) de la revue « Le Grand Jeu ». Dès le lycée, ils sont différents, croquent la vie, exècrent sa banalité. Ils sont prêts à toutes les expériences : « Ce qu’il hait plus que tout : les petites certitudes et la petite vie. » Il côtoie le milieu culturel des années 30 (Breton, Artaud…) et suit tous les chemins possibles qui mènent à la création, sans aucun compromis : « … l’écriture, les amitiés, l’amour et l’aspect sont une seule et même chose qui doivent tous tendre vers l’Absolu. » Un portrait émouvant d’une descente aux enfers d’un amoureux de la vie qui s’est épuisé en refusant le petit confort bourgeois qui l’attendait, en préférant créer et tenter d’atteindre à chaque seconde le Suprême, l’Absolu, mais dans la vie, il y a parfois quelques instants de poésie, et toujours la mort.

Ecouter la lecture de la première page de "La bonne vie"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture