'Le langage politique - et avec quelques variantes, cela concerne tous les partis politiques, des Conservateurs aux Anarchistes - est destiné à rendre les mensonges crédibles, à donner une apparence de solidité à ce qui n'est que du vent.'   George Orwell

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



10134139

Nina Bouraoui




- 1 -



Nina BOURAOUI
Standard
Flammarion
285  pages
19  euros

20-01-2014

 

    Bruno Kerjen vit en région parisienne et travaille dans une grande entreprise de l’électronique : « Il n’aimait ni ne détestait son métier, l’accomplissant davantage par devoir que par passion, soucieux du travail bien fait. ». On pourrait dire la même chose pour sa vie, un environnement très restreint, peu de rencontres, peur des autres et des femmes, peu d’espoir, de rêves et d’envies, amoureux du silence. Bruno, lucide et « larbin de sa propre vie », craintif et non totalement désespéré, « Voilà ce qu'on est, Bruno, des middle, des mecs qu'on voit sans voir, qu'on fréquente sans aimer, des mecs comme il y en a tant dans le paysage, des types qui ne manquent à personne mais dont on ne peut pas se passer parce que ça fait ressortir les autres, les têtes de vainqueur. », c'est comme ça, c'est sa vie. Lors d’un retour à Saint-Malo où il retrouve un ancien camarade, il croise Marlène, la belle Marlène, son premier amour inscrit en lui, la dangereuse Marlène de ses années de lycées. Une lumière s’allume, il rêve de l’avoir pour lui seul, elle jouera de cette envie, de cet espoir. Bruno avait-t-il droit au rêve ou ne restera-t-il qu’un standard ? Nina Bouraoui dresse ainsi le portrait douloureux de la France des invisibles, « ils étaient nombreux et leur nombre voué à augmenter. »

Ecouter la lecture de la première page de "Standard"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture