« La vie c’est comme les canassons, fils : si elle t’éjecte, tu fermes ta gueule et tu lui remontes dessus tout de suite. »
Jean-Paul Dubois

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

47420901

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Charlotte Erlih

Charlotte ERLIH

J'ai tué un homme
Actes Sud

125 pages | 10-11-2019 | 13.9€

Arthur est un gamin brillant. Il a réussi à rejoindre le prestigieux collège Henri IV. Intéressé, il n’a de cesse d’apprendre et de travailler. Passionné par l’histoire, sa professeur lui fait découvrir Germaine Berton, une révolutionnaire des années 20 bien décidée à en découdre avec l’Action française, elle espère assassiner de Léon Daudet. Cette découverte plonge Arthur dans un autre monde : il se prend pour Germaine, profond épisode délirant, temporaire ou pas, Arthur ne reconnaît plus le monde dans lequel il vit ni ses proches. Surmenage ? Maladie ? Ses parents sont impuissants, désespérés et dans l’incompréhension totale même si sa mère, infirmière, a travaillé dans le service dans lequel il va être interné. Charlotte Erlih aborde de front un sujet original et délicat touchant un adolescent, la schizophrénie. Elle montre avec tact et clarté les sentiments de chacun, leurs réactions, les obstacles pour revenir à la vie, la confrontation au monde médical, l’impact sur le couple parental… Sensible, réaliste et bouleversant.

Thème(s) : Jeunesse


Charlotte ERLIH

Coupée en deux
Actes Sud

95 pages | 14-01-2018 | 12.5€

Camille est collégienne et vit la séparation de ses parents : « Quand mes parents se sont séparés, je me suis fissurée. » Cette nouvelle situation l’incite à revenir sur ses années de bonheur. Elle est très consciente des personnalités de ses parents, de leurs qualités, de leurs travers. Elle partage ses interrogations entre deux parties d’échecs avec sa meilleure amie pour qui elle n’a aucun secret. La garde alternée a été mise en place mais il semble qu’elle ne pourra perdurer, sa mère souhaitant partir en Australie. Il va falloir choisir, un juge va essayer de l’aider même si « Aux échecs, on dit qu’on est Zugzwang quand tous les coups qu’on pourrait jouer sont forcément défavorables. ». Un court roman qui fait partager parfaitement les sentiments d’une jeune ado face à la séparation, au choix impossible entre ses parents et qui pourra malgré tout grandir sereinement.

« Un roi, une dame et un pion. Et aucune main pour nous bouger. »

Thème(s) : Jeunesse


Charlotte ERLIH

Stéphane SOULARUE

A 4 mètres du sol
Sarbacane

110 pages | 07-02-2017 | 19.5€

Raoul règne sur sa bande. Hâbleur, râleur, frimeur, parfois violent, il est le roi ! Et la belle métisse, Aurélie, lui est évidemment promise. Néanmoins arrive un petit nouveau dans la classe, vite surnommé "Le sac", grain de sable dans le monde de Raoul. Il est beau, ne s'en laisse pas compter et en plus, il excelle sur sa slackline ! L'affrontement est donc inévitable. Une belle chronique d'adolescents d'aujourd'hui.

Thème(s) : Jeunesse Bandes dessinées


Charlotte ERLIH

Highline
Actes sud

92 pages | 19-01-2015 | 9.8€

Avec Mouss, ils ont décidé que c’était pour ce soir. Le grand soir. Ils ont réussi à tendre, sans se faire repérer, la fameuse sangle (slackline), sur laquelle ils ont déjà passé beaucoup de temps, entre le balcon de Mouss et la Fugue, le bâtiment d’en face. Cent mètres au-dessus du sol. Ils sont prêts, tous les deux, funambules entraînés, mais un seul fera le voyage, un aller simple, sans retour, quels que soient les évènements. Tirage au sort, le hasard, pour une vie, un frisson, cinq minutes tendues et inoubliables. Mouss perd et voit son camarade faire les premiers pas sur l’élastique. Le corps est prêt, entraîné, souple et relâché, les bras écartés, balance maîtrisé, équilibre parfait. Il l’a déjà fait mais sans les cent mètres de vide sous lui. Mais la tête est-elle prête ? Il compte, regarde ni derrière, ni en bas, seulement devant. Combien reste-t-il de pas ? Doit-il suivre ce merle qui le regarde, interdit, depuis le bout de l’élastique. Puis il commence de réfléchir, au passé, au présent, au futur… Le temps se gâte, le vent se lève, les premières gouttes effleurent l’élastique. Arrivera-t-il à franchir les derniers mètres ? Que lui restera-t-il de cette épopée périlleuse ? Un texte tendu et maîtrisé.

Ecouter la lecture de la première page de Highline

Thème(s) : Jeunesse


Charlotte ERLIH

20 pieds sous terre
Actes sud

208 pages | 12-05-2014 | 14.8€

Une nuit terrible pour la famille de Manon réveillée par la police qui leur annonce la mort de Théo électrocuté sur les rails du métro. Accident, aucun doute, affaire classée. Sauf pour Manon, qui, connaissant la prudence de son frère, décide de mener sa propre enquête. Elle, si discrète, effacée, presque absente, part seule à la rencontre de son frère : « Il y a une semaine, elle croyait savoir qui était son frère. Chaque jour passé depuis n’a fait qu’épaissir le mystère. » Elle découvre un tout autre frère. Elle ignorait son homosexualité et surtout sa passion pour le graff. Et pour découvrir la vérité, Manon devra aller à la rencontre des graffeurs et de leurs bandes rivales adeptes d’une vie totale, extrême, violente, débordante de dangers et d’adrénaline, à la recherche de l’exploit, de l’art et de la compétition mais aussi de liberté : « Si tu veux vraiment vivre, faut être prêt à mourir. Sinon, tu végètes comme les automates qu’on voit partout à Paname, avec leurs tafs de merde, leurs apparts Ikea tous pareils, leurs lifes bien réglées, leurs bitures minables du week-end, leurs caméras de surveillance… » Un roman vif et prenant autour de l’enquête d’une jeune fille réservée mais volontaire qui vaincra ses peurs pour arriver à la vérité et une immersion singulière dans le monde du graff, une belle confirmation après Bacha Posh.

Ecouter la lecture de la première page de 20 pieds sous terre

Thème(s) : Jeunesse


Charlotte ERLIH

Bacha Posh
Actes sud

185 pages | 23-04-2013 | 14.5€

En Afghanistan, « Bash posh » désigne des jeunes filles déguisées en garçon qui donnent le changent à l’extérieur de l’antre familial. Sans descendance masculine, les familles risquent en effet l’opprobre et préfèrent déguiser ainsi l’une de leurs filles, du moins jusqu’à la puberté. Elles ont alors une vie de garçons, partagent le quotidien d’autres garçons, de leur père, l’extérieur leur étant accessible. Puis, le jour de leurs premières règles, tout change. Retour à la maison, à sa place, avec le voile… Charlotte Erlih suit les traces de Farrukh et/ou de Farrukhzad. Elle (ou il) est barreur dans un équipage d’avirons. Ses camarades dans ce groupe amical et soudé ignorent qu’à leur tête se trouve une jeune fille. Ils ambitionnent une participation aux JO et se donnent corps et âme à ce projet. Pourtant, Farrukh va devoir redevenir Farrukzhad et après avoir goûté à l’amitié, à l’entraide, à l’effort partagé, à une certaine liberté mais aussi à l’attention de son père, pourra-t-elle accepter de replonger dans un monde de servitude ? Un superbe roman qui expose le poids des religions, de la famille et des traditions sur des jeunes filles qui ne souhaitent qu’apprendre, découvrir, et vivre !

"C'est avec ce livre (ndlr Un amour de Swann) que j'ai compris que toutes les blessures du coeur, même les plus profondes, finissent par se recoudre, murmure-t-il. Il faut juste du temps. Becucoup de temps parfois. Mais ça passe."

"C'est précisément par ce que tu vas être enfermée qu'il est primordial que tu aies ton jardin intérieur. Celui-là, personne ne pourra t'empêcher de t'y promener. Toi seule en aura les clés."

Ecouter la lecture de la première page de Bacha Posh

Thème(s) : Jeunesse Littérature française