« On souhaite toujours ce qu’il y a de mieux pour son enfant, et le mieux est le plus souvent d’être comme les autres, de ne pas trop sortir du lot, de ne pas être bizarre ou différent. »
M.T. Edvardsson

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

51388932

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Brigitte Giraud

Brigitte GIRAUD

Vivre vite
Flammarion

206 pages | 25-09-2022 | 20€

Vingt ans auront été nécessaires, vingt ans pour quitter la maison, vingt ans pour tenter de comprendre, vingt ans pour écrire sur le drame, la mort brutale de son mari dans un accident de moto, vingt ans pour mettre sur le papier les questions qui continuent de tarauder Brigitte. La rage s’est peut-être atténuée mais les interrogations demeurent. Pourquoi ? Et si ? En effet, l’accident est l’issue fatale d’une suite d’évènements, d’enchaînements anodins et pourtant singuliers. Alors le questionnement perdure, pourquoi un autre évènement n’est-il pas venu rompre la chaîne tragique, pourquoi l’un d’eux ne s’est-il pas effacé venant annihiler la tragédie ? Pourquoi n’a-t-il pas pris sa propre moto et préféré la Honda 900 CBR Fireblade dangereuse de son frère ? Pourquoi ce jour particulier est-ce lui qui devait aller chercher leur fils ? Evidemment derrière ce questionnement constant pointe la culpabilité. Ils étaient en train de déménager et dans la douleur, elle va s’installer avec son jeune fils dans la maison mais au bout de vingt ans, elle rend les armes, la vend (une route viendra la remplacer…) et va fermer la porte derrière elle, clore l’enquête et tenter d’oublier les Si. Une enquête intime, tendue, franche et émouvante sur un amour perdu.

Ecouter la lecture de la première page de Vivre vite

Thème(s) : Littérature française


Brigitte GIRAUD

Jour de courage
Flammarion

160 pages | 01-08-2019 | 18€

Livio a dix-sept ans et doit faire un exposé sur les premiers autodafés des nazis. En faisant ses recherches, il découvre que dans les années 20, à Berlin, Magnus Hirschfeld, médecin juif allemand, a œuvré pour l’égalité homme-femme et a défendu le droit des homosexuels. Il a créé un institut où les comportements sexuels étaient étudiés et une large bibliothèque constituée. Livio ose et franchit le pas, il présentera ce médecin et la destruction de sa bibliothèque puis son exil. Mais son discours est double, car dans le même temps, il mêlera sa propre histoire, son intimité, sorte de coming out, au yeux de tous, il annoncera sa différence, Camille sa promise le découvrira, les autres élèves, les enseignants, sa famille. Il s’est toujours su différent, a vécu dans l’inquiétude et la peur, il est homosexuel et c’est le jour pour le dire. Le monde a-t-il évolué ? Comment la différence est-elle aujourd’hui vécue, admise ? Les autodafés (« Là où l’on brûle les livres, on finit par brûler des hommes. », Heinrich Heine) font-ils définitivement partie du passé ? Quelles seront les conséquences de cette confession ? Comment ses relations avec ses proches vont-elles évoluer ? Une vie apaisée ou une fuite comme Magnus ? Le titre dit tout, il faut encore aujourd’hui beaucoup de courage pour assumer sa différence, mais il faut craindre qu’un unique jour ne suffira pas… La différence reste encore périlleuse, angoissante et crainte et la condamnation facile et commode. Un livre engagé et essentiel aujourd’hui sur la différence, l’homosexualité, le courage et la résistance.

Ecouter la lecture de la première page de Jour de courage

Thème(s) : Littérature française


Brigitte GIRAUD

Un loup pour l'homme
Flammarion

246 pages | 01-08-2017 | 19€

Antoine est appelé pour l’Algérie en 1960. Fils d’un communiste qui refuse l’Algérie française, il ne portera pas les armes mais les brancards. Pourtant sauver et soigner se révèleront tout aussi éprouvants et dangereux que combattre. Non seulement, la mort peut le rattraper à tout instant comme chaque soldat mais il est aussi confronté quotidiennement aux morts, aux blessés, aux membres déchiquetés, aux souffrances corporelles ou psychiques, aux peurs. Et à chaque fois, il doit décider quitte à se tromper, « … cette responsabilité, celle de ne pas accomplir les bons gestes à temps. ». Il se transforme parfois en confident et se retrouve face à la guerre et à ses horreurs. Comment réussir à se soustraire à ce cauchemar ? Comment sortir du silence qu’imposent ces faits ? Lila, sa femme, enceinte (elle accouchera d’une petite fille), a décidé malgré le danger de le rejoindre à Sidi-Bel-Abbès, « Antoine va et vient entre les blessés et sa femme, ici la mort qui rôde et là la vie à venir. C’est un étrange face-à-face… ». Et surtout, il passe beaucoup de temps avec Oscar amputé d’une jambe qui refuse de parler ; il finira par gagner sa confiance et apprendra sa tragique histoire. Brigitte Giraud nous délivre un roman poignant, portrait d’un homme modeste qui jamais n’oubliera sa fraternité ni naturellement les ravages de la guerre et saura résister pour ne jamais sombrer dans la sauvagerie et la barbarie.

Ecouter la lecture de la première page de Un loup pour l'homme

Thème(s) : Littérature française