« On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait. »
Nicolas Bouvier

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

53791183

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jens Liljestrand

Jens LILJESTRAND

Et la forêt brûlera sous nos pas
Autrement

523 pages | 28-08-2022 | 24.9€

Lire « Et la forêt brûlera sous nos pas » alors que de nombreuses régions français en cet été 2022 voient leurs forêts dévastées par les flammes est une expérience troublante. En effet, le roman débute par un premier chapitre (le point fort du roman) au rythme effréné et à la tension extrême alors que de gigantesques feux déciment les forêts suédoises à une échelle inédite. Devant l’étendue de la catastrophe, rien n’était vraiment prévu. Des millions de personnes doivent être évacués alors que les transports deviennent problématiques, l’eau, l’alimentation, tout pose problème. Au milieu de ces tensions, de ces peurs, de ces drames, se trouve la famille de Didrik, un consultant médias, qui a attendu le dernier moment pour fuir. Un couple à la dérive, trois enfants dont un bébé, et tout explose, un enfant part avec des inconnus, ils sont contraints de se séparer… Didrik va rejoindre son amante, une influenceuse, très loin des préoccupations de protection de la planète, un seul slogan, « Faut t’acclimater, bordel ! » et vivez, profitez ! Elle loge dans un appartement luxueux appartenant à un ancien grand champion de tennis vivant dans le luxe et l’apparence, qui continue de penser que « L’écologie est devenue un culte de la mort… » alors « A quoi bon vivre si nous nous obstinons à voir la mort et l’anéantissement partout ? », tournons les yeux et profitons. Il est en train de passer du bon temps avec son fils qu’il considère comme un looser sur un bateau luxueux. Quatre personnages principaux face à la catastrophe annoncée qui fait plus que commencer de devenir une réalité… Que sont-ils prêts à faire ? Sont-ils prêts à évoluer ? Jusqu’où ? Quelles tensions vont naître devant la catastrophe écologique : « Nous devons leur apprendre que le pire n’est pas ce que la nature va nous faire. Mais ce que nous nous ferons les uns aux autres. », notre société pourra-t-elle résister ? Un roman qui nous met au pied du mur, qui nous interroge sur nos comportements passés et surtout futurs, qui nous place devant une réalité annoncée puis décrit avec vraisemblance les différents comportements attendus et déjà en place. Pour conclure avec cet été 2022 caniculaire, une citation qui fait chaud dans le dos, « Ce n’est pas la bonne perspective. Cet été n’a pas été le plus chaud. Ca a été le plus froid de tous les étés à venir. » !

« La nature ne négocie pas. On ne peut ni la convaincre, ni l’apaiser, ni la menacer. Nous sommes une catastrophe naturelle qui s’étend depuis dix mille ans, nous sommes la sixième extinction de masse, nous sommes un super-prédateur, une bactérie meurtrière, une espèce invasive, mais pour la nature nous ne sommes qu’une ride à la surface. Une broutille, un toussotement, un cauchemar dont on se souvient à peine. »

« Nous ne détruisons pas la planète. Nous ne détruisons que nos possibilités d’y vivre. »

« Car c’est la capacité d’adaptation de l’humain qui crée la plus grande souffrance. »

Ecouter la lecture de la première page de Et la forêt brûlera sous nos pas

Thème(s) : Littérature étrangère

Traduction : Anna Postel