'Les morts ne sont pas tristes, il n’y a pas de raison que les vivants le soient.'   Marie-Sabine Roger

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13267701

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Mirobole




- 2 -



Bianca BELLOVA
Nami
Mirobole
255  pages
19.5  euros

10-12-2018

 

    « On ne choisit pas non plus les trottoirs de Manille de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher… » et Nami n’a effectivement pas choisi ! Il est né dans un petit village de pêcheurs, quelque part près d’un lac, dans une région occupée par les Russes. Une catastrophe a eu lieu et le lac s’assèche jour après jour comme la vie sauvage et la vie humaine. Nami va subir violence, douleur, désespoir mais l’espoir de retrouver sa mère le maintient du côté de la vie. Pour cela et pour fuir la violence, il partira vers la capitale, elle aussi en piteux état, détruite. Il rencontrera une petite communauté qui lui apportera de l’aide et du réconfort, de l’espoir et la force après ce parcours initiatique de retourner près de ce lac, là où tout a commencé. Nami deviendra un héros en refusant de rejoindre le cas de la destruction et de la mort. Un style précis, travaillé pour décrire et faire ressentir une atmosphère d’une noirceur permanente et affirmée où le droit a disparu, où chacun lutte pour sa survie et doit toujours être prêt à fuir ou combattre le quotidien et l’ombre russe si pesante.

Ecouter la lecture de la première page de "Nami"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Christine Laferrière

 


- 1 -



Guillaume CHÉREL
Un bon écrivain est un écrivain mort
Mirobole
250  pages
19.5  euros

01-11-2016

 

    Guillaume Chérel imagine une rentrée littéraire 2016 atypique. Ils sont dix auteurs, cinq femmes, cinq hommes, dix parmi ceux qui mobilisent régulièrement les médias, omniprésence médiatique, des grands habitués des plateaux télés à avoir reçu une invitation étrange. Le bien nommé Un Cognito les invite (moyennant rémunération naturellement) pour un séjour dans l’ancien monastère de Saorge, havre pour les fantômes du passé... Sont prévus débats littéraires avec l’élégant et amical Augustin Traquenard, cocktails et dédicaces. Intrigués, les stars de la rentrée acceptent et se retrouvent dans ce lieu austère avec une cuisinière médium et un guide italien, Un Cognito se faisant attendre… Rapidement, le programme attendu n’est pas respecté et des évènements étranges, voire inquiétants se produisent… Une nouvelle version hilarante (et moqueuse) des dix petits nègres (le suspense en moins) avec quelques passages d’anthologie (notamment le portage d’un Jean de Moisson légèrement émoussé par un Yann Moite et un David Mikonos assez maladroits !).

Ecouter la lecture de la première page de "Un bon écrivain est un écrivain mort"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture





- Bellova - Chérel