'Il a beau être mathématicien, l’identité d’un homme, c’est autre chose que des fractions. Que ne lui as-tu appris qu’être ne se divisait pas !'   Jean-Guy Soumy

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13239221

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Serge Safran




- 11 -



Marie ROUZIN
Circulus
Serge Safran
225  pages
17.9  euros

05-08-2018

 

    Une jeune femme solitaire et silencieuse rencontre Andronica, qui va bientôt accoucher de jumeaux. Andronica vit en marge, à la périphérie de notre société. Elle accepte que la jeune femme la suive et lui apprend que le père a disparu le matin de la nuit où il l’a violée alors qu’ils faisaient route ensemble. L’accouchement se déroule dans une roulotte et deux garçons pointent leur petit nez vers un monde guère accueillant. Andronica remplie de haine et de colère est bien décidée à retrouver le père pour qu’il reconnaisse ses deux garçons et entérine les prénoms. Après, chacun sa route, qu’il disparaisse ! Les deux femmes et les deux bébés partent à pied dès le lendemain de l’accouchement et les rencontres vont s’enchaîner. Elles vont rapidement être rejointes par deux autres femmes, « nous te suivons, Andronica, trois femmes sont à tes côtés, une pour chanter, une pour parler, une pour le silence. » puis aller aux devants d’une société périphérique, qui tente de survivre, souvent dans la colère et la peur, sans grand espoir mais avec courage. Néanmoins, ce voyage initiatique sera peut-être l’occasion pour que toute cette colère qui gronde s’agrège et leur permette à toutes et tous de trouver leur place et d’être enfin reconnus et acceptés par une société souvent ambivalente à leur sujet. Des voix singulières, une palette de personnages émouvants et denses au cœur d’une expédition inoubliable qui n’aurait pu être que punitive et qui finira bien au-delà...

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Circulus"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 10 -



Isabelle SIVAN
Dankala
Serge Safran
20  pages
268  euros

28-02-2018

 

    Dankala est un petit pays d’Afrique discret. Et comme presque partout sur le continent, les Africains ont besoin de notre aide, n’est-ce pas ? Alors une petite communauté d’expatriés se dévouent pour améliorer leur quotidien… La vie coule, tranquillement, sans surprise, le temps s’écoule, doucement. Rien ne semble vouloir bousculer les habitudes de chacun, l’ennui et cette attente interminable. Néanmoins, le meurtre d’abord isolé d’un soldat français vient tourmenter ce petit monde. Chacun réagit à sa façon, la peur s’incruste, la rumeur s’installe… Le climat devient de plus en plus malsain alors que les meurtres sauvages se multiplient. Finalement, ils revivent. Enfin ! Mais au plus profond d’eux, peu d’émotions et leurs certitudes restent indemnes. Isabelle Sivan, avec une belle écriture, décrit un monde poisseux, moite, oisif qui ne sait réellement pas trop où sa place est et ne vit pas avec mais à côté.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Dankala"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 9 -



Stéphane HÉAUME
Dernière valse à Venise
Serge Safran
147  pages
14.9  euros

08-01-2018

 

    Venise, la ville des masques, conserve ses mystères, son atmosphère et ses acteurs. Sur sa scène se trouve en effet Rodolphe Marchant. Il est malade, ruiné et alcoolique mais une rencontre singulière va l’extraire de cette noirceur : l'envoûtante Dorothy White, ancienne danseuse, va lui apporter un souffle de vie (« Elle était vieille, il était ivre. »). Il se fait passer pour un richissime ténor, Rodolfo Marchanti et ils décident alors de se donner sept jours pour danser une dernière valse et s’aimer. Ils saisiront quelques instants de bonheur et de sérénité au-dessus de ce mensonge et des faux-semblants mais ces quelques instants de grâce et ce retour à la vie n’excusent-ils pas ce mensonge ? L’écriture est poétique, délicate et raffinée, l’ambiance surannée, l’histoire d’amour étonnante, un court texte qui nous charme et que l’on lit d’une traite.

Ecouter la lecture de la première page de "Dernière valse à Venise"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 8 -



Pierre BENGHOZI
Loki 1942
Serge Safran
157  pages
15.9  euros

28-09-2017

 

    En 1942, les Allemands occupent la Norvège. Cinq Allemands ont été tués et en représailles, cinq Norvégiens doivent mourir. Dans une école, Ida Grieg et cinq de ses plus mauvais élèves (quatre garçons et une fille) sont retenus en otage, un seul survivra (« Ironie du sort, les cancres allaient achever leur vie dans cette école. »), le lieutenant Abel Lehmann l’a décidé, enfin continue d'obéir malgré ses interrogations (« C'était si simple un ordre, si clair, si reposant. Ca vous transportait d'une rive à l'autre en vous épargnant d'être mouillé ou le risque d'être emporté par le courant. »). Or, Ida Grieg est une résistante et elle doit passer un message codé à son réseau. Pour cela, elle a une nuit pour que les cinq cancres apprennent un poème de Loki, dieu de la discorde, afin que le survivant puisse le réciter à sa libération. Les gamins, éloignés des mots et du langage, ne semblent guère conscients de la situation, ils ne craignent pas la mort et aimaient d'ailleurs si confronter sur la dalle du Preikestolen Lysefjord, ils semblent même prêts à profiter du coma passager d’Ida. Elle va devoir les apprivoiser, les tenter, les attirer, pour qu’ils acceptent, devant le précipice de la mort, l’effort de l’apprentissage, la rencontre avec les mots, le langage et la poésie et qu’ils prennent entièrement conscience de leur portée. Un court roman qui se lit vite, huis clos violent qui percute et interroge mais ouvre le chemin de la liberté et de la responsabilité à une horde sauvage.

Premier roman

« L'école de Stavanger abritant six personnes, pour que l'une d'elles restât en vie, il fallait nécessairement qu'aucune ne meure. »

« ... mourir ensemble est plus facile que survivre séparément »


Ecouter la lecture de la première page de "Loki 1942"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 7 -



Max GENÈVE
Le transformiste
Serge Safran
200  pages
16.9  euros

03-08-2017

 

    Jonas Jonassaint est un caméléon moderne à « l’identité flottante », l’homme égaille sa vie en se déguisant, en changeant d’apparence en permanence. Il le fait dans la joie et la bonne humeur, sans arrière pensée. Les femmes en sont surprises, intriguées mais finalement pas si déroutées. Ses mutations le mènent à exercer moult métiers, acteur, musicien, militaire… il sera même employé par les services secrets, consécration suprême ou dangereuse ! Le ton est léger et plein d’humour, la trame loufoque ou jubilatoire, un vrai bol d’air vivifiant qui transforme allègrement la vie pour mieux y plonger !

Ecouter la lecture de la première page de "Le transformiste"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 6 -



Ludovic NINET
La fille du van
Serge Safran
204  pages
17.9  euros

14-07-2017

 

    Sonja est une jeune femme rousse qui attire l’œil des hommes. Elle erre sur les routes depuis son retour d’Afghanistan après s’être engagée volontaire comme infirmière. Elle semble être partie confiante en ses idéaux et dans le discours officiel. La guerre et ses atrocités la ramèneront à d’autres réalités et sentiments qui l’inciteront en effet à son retour à ne pas rejoindre son mari et son jeune fils. Elle se retrouve à Mèze dans l’Hérault dans son van éreinté avec lequel elle se déplace et vit. Elle rencontre Pierre, ancien champion olympique de saut à la perche qui vend des poulets grillés. L’homme semble différent, son regard l’aspire. Pour la première fois, elle va à nouveau accepter l’autre, l’écouter et enfin réussir à parler de son histoire. Un sauteur à la perche s’élève dans les airs, vole dans un instant de grâce puis retombe. Et Pierre depuis son saut victorieux des JO n’en finit plus de chuter. Sa rencontre avec Sonja semble stopper ou du moins ralentir cette chute, petite étincelle qui le ramène à la vie. A leurs côtés, deux autres écorchés, Abbes, ami d’enfance de Pierre et fils de harki qui n’en a pas encore fini avec son désir de vengeance et Sabine qui espère sincèrement aider Sonja et l’accueillir dans son appartement et son lit. Ludovic Ninet relate avec précision, presque cliniquement, le quotidien de ce quatuor naufragé souvent lassé par la vie mais aussi leurs sentiments les plus intimes, leurs envies et phantasmes, leurs peurs, leurs espoirs et désespoirs… Chaque personnage apporte sa pierre aux thèmes du roman, la survie après la guerre, le suicide, l’amour, la vie de couple, un roman prenant, émouvant, sensible, des personnages attachants et inoubliables, une ambiance noire évidemment mais une lueur d’espoir continue de poindre tant que la vie est là… Un premier roman particulièrement réussi à découvrir absolument.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "La fille du van"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 5 -



Isabelle MINIÈRE
Je suis très sensible
Serge Safran
170  pages
14.5  euros

28-07-2014

 

    Grégoire semble heureux. Heureux au boulot, heureux d’aller au cinéma admirer les beaux paysages, heureux de partager sa vie avec Agathe prof de philo, heureux de l’écouter parler et se questionner lui qui n’a que peu d’avis. Gentil et sensible, parfois naïf, toujours décalé, elle l’a choisi pour sa différence. Il ne se souciait pas des autres, de leurs regards. Il est vrai et néanmoins ailleurs. Dans sa bulle. Mais la bulle va croître et Grégoire s’éloignera, progressivement, gentiment, innocemment (quoique), sans s’en rendre compte et sans qu’Agathe puisse l’aider. Trois faits viendront finalement bouleverser son quotidien routinier, la mort inattendue du président, un nouveau film annoncé très violent et l’arrivée de Vivien le gentil collègue souriant d’Agathe. La prose d’Isabelle Minière et le ton adopté réussissent parfaitement à nous immerger dans le psychisme singulier de Grégoire et à susciter notre émotion et notre empathie.

Ecouter la lecture de la première page de "Je suis très sensible"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 4 -



Christophe CARLIER
L'euphorie des places de marché
Serge Safran
190  pages
16  euros

16-01-2014

 

    Les personnages principaux appartiennent à la même entreprise, Buronex et l’on suit une semaine de leur quotidien. Agathe, la secrétaire, omniprésente, pilier de l’entreprise, elle est là depuis très longtemps. Assez désagréable, elle ne se laisse impressionner par personne, ni par la jeune sage et docile stagiaire Ludivine, ni par Norbert le jeune directeur commercial grand amateur des expertises économiques déblatérées sur les ondes radiophoniques. Pourtant la semaine s’annonce mouvementée, en pleine crise, un gros client américain arrive avec l’espoir d’un contrat juteux ! Chacun va devoir abattre ses cartes, « A l’heure où le monde allait à sa perte, le bonheur était à portée de mains »… Conte ironique, légèrement amer, fable endiablée, pétillante et folle !

Ecouter la lecture de la première page de "L'euphorie des places de marché"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Christophe Carlier lus par Vaux Livres

 


- 3 -



Dominique PARAVEL
Uniques
Serge Safran
165  pages
15  euros

15-09-2013

 

    Dans la rue Pareille à Lyon, une série de personnages sans lien autre que ce lieu se croisent, s’effleurent à peine, le jour de l’Epiphanie, en attendant la révélation. Il sont tous uniques et ordinaires, subissent les contraintes de notre société, cinq personnages au cœur de notre monde. La première partie de ce roman s’applique à décrire leur quotidien ce jour particulier : souffrance, licenciements, solitude, douleur mais aussi douceur et délicatesse. De manière anodine, ils croisent parfois une femme aux gants rouges qui ne semble pas leur porter attention. Pourtant Susanna, originaire aussi de cette rue, est présente pour rassembler ces fragments de vies dans une œuvre d’art. Premier changement de point de vue. La deuxième partie s’attache à la journée particulière de Susanna, autre regard sur ces personnages uniques qui participe à l’élaboration de cette œuvre. Subrepticement, le rôle de l’art notamment de l’art contemporain est abordé, pourra-t-il redonner vie à ces personnages, les aider à trouver leur place ? La dernière partie ou dernier angle de vue revient sur l’histoire de la rue, un passé mouvementé qui peut redonner espoir et atteste qu’une révolte bienveillante est toujours possible. Une construction singulière pour un roman unique !

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Uniques"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 2 -



Christophe CARLIER
L'Assassin à la pomme verte
Serge Safran
180  pages
15  euros

10-09-2012

 

    Dans un grand hôtel parisien, le Paradise, un trio se forme, autour d’un verre, d’une discussion, les liens se tissent entre Craig un américain désorienté, Elena une belle italienne esseulée et l’Italien volubile et vantard de la suite 205 sous les yeux attentifs de Sébastien le réceptionniste consciencieux. La relation aurait pu durer le temps de leur séjour, mais un grain de sable vient tout bousculer ! L’Italien est retrouvé assassiné dans sa chambre, assassiné trois fois (« L’annonce d’un crime est toujours salutaire, puisqu’elle nous rappelle à nous-mêmes que nous sommes vivants. »). L’enquête est décrite en pointillés, les réflexions, activités de Craig, Elena et Sébastien suggèrent, démontrent, infirment toutes les hypothèses possibles. Craig et Elena sont immédiatement complices et se sentent attirés l’un par l’autre, mais cette mort brutale et ce lieu les inhibent sensiblement : « Face à Craig, je me répète que les amours d’hôtel sont le lot des désoeuvrés du cœur. ». L’ombre imposante du défunt continue de s’imposer à l’enquête qui louvoie et aux tentatives de Craig et Elena pour nouer une vraie relation. Roman à trois voix, chacun raconte, observe, épie, interprète, suppose, le meurtre devenant presque anodin. Le va-et-vient permanent du récit entre les trois personnages le fluidifie et le rythme. Une vraie originalité dans ce premier roman !

Premier roman

« Passé quarante ans, le hasard bouscule la vie au lieu de la construire. »


Ecouter la lecture de la première page de "L'Assassin à la pomme verte"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Christophe Carlier lus par Vaux Livres

 


- 1 -



Stanislas WAILS
La maison Matchaiev
Serge Safran
252  pages
17  euros

19-06-2011

 

    Trois frères et sœurs (Anne, Pierre, Joshua) héritent à la mort de leur père Sergueï Matchaiev de la maison paternelle sise en Bourgogne, une maison en bois isolée où il a élevé seul ses trois enfants, loin du monde. Ils vivent actuellement tous les trois à Paris, Pierre l’aîné travaille à l’Institut d’astrophysique, Anne est encore étudiante et Joshua est peintre dessinateur, tous les trois face à une intégration quelque peu heurtée. La maison représente leur histoire, leur passé, famille qu’ils croient maudite depuis la disparition de leur grand-père : « Je te dis. Les Matchaiev ont un talent particulier pour le tragique… On a ça dans le sang… ». On apprend au fur à mesure du récit comment leur père est décédé, mort qui s’associe dramatiquement à l’histoire de cette maison dans laquelle ils retrouvent les traces et témoignages de leur passé. Souvenirs doux, lourds souvenirs, que faire de cette maison ? Partage problématique des témoignages, du passé, des livres, des images, de l’identité du père et de la famille : « Ce qu’on oublie du passé, c’est ce qu’il avait d’anecdotique. Le venin, lui, il coule en nous, qu’on le veuille ou non. Il se balade dans nos veines, dans notre cerveau, l’air de rien il passe des parents aux enfants : et en même temps qu’il nous nourrit, il nous empoisonne. ». Les souvenirs les plus pénibles, les douloureux ressentiments resurgissent au gré des découvertes dans la maison, chacun réagit avec sa personnalité, son identité. Les thèmes sont pesants (le passé, la famille, les non-dits et secrets, les souvenirs et leur appréhension, les liens dans une fratrie…) et pourtant le style de Stanislas Wails et le patchwork de ses trois jeunes personnages rendent le récit vif et vivant, souvent tendre et doux et donc attachant.

Premier roman

« Les regrets sont plus doux que les remords. »


Thème(s) : Littérature française

Les titres de Stanislas Wails lus par Vaux Livres

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture





- Rouzin - Sivan - Héaume - Benghozi - Genève - Ninet - Minière - Carlier - Paravel - Carlier - Wails