« Les enfants dans la vie ce qu’il faut pour être heureux, c’est des os à ronger. »
Sylvain Prudhomme

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97399844

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Arnaud De la Grange

Arnaud DE LA GRANGE

La promesse du large
Gallimard

1 | 214 pages | 09-06-2024 | 20€

Aidan a grandi dans un petit village irlandais au bord de la mer. La mer est partout et pourtant elle le répugne. En effet, il lui doit d’être orphelin, ses parents sont morts en mer alors qu’il avait à peine un an, l’assassin de ses parents le cerne et l'oppresse. Il a vingt-six ans et déborde toujours de souffrance, de peine et d’incompréhension. Une toile de Turner à Londres va le bouleverser, le bousculer et l’inciter à réagir pour tenter de « devenir maître de mon sillage ». Direction la Bretagne, le village faisant face au lieu du naufrage de ses parents. Aidan va progressivement rencontrer et connaître ses habitants comme la mer : un lent chemin vers l’apaisement et la recherche de vérité qui passera aussi par la navigation et la découverte de l’eau et de l’océan, dernier espace de liberté. Superbe texte de reconstruction et hymne poétique à la mer.

« J’aime bien cette idée. Que la douceur permette de rallier les loups. »

« … l’exil a ses vertus quand il est consenti. »

« La mer me semble plus proche que la terre de notre condition humaine. Changeante, jamais figée. Comme nous, condamnés à devenir sans cesse sans être jamais vraiment. »

Ecouter la lecture de la première page de "La promesse du large"

Fiche #3188
Thème(s) : Littérature française