« On ne choisit pas d’être éducateur si on n’espère pas réécrire la fin. »
Gabrielle Tuloup

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

49381099

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Ernest J. Gaines

Ernest J. GAINES

L'homme qui fouettait les enfants
Liana Levi

112 pages | 12-11-2016 | 12€

Le tribunal vient de rendre son verdict : le jeune homme accusé est condamné et à cet instant, un cri retentit dans la salle : « Fils ! », deux coups de feu suivent tuant le condamné. Le shérif Mapes même s’il a quelques difficultés à remuer ses cent cinquante kilos arrive rapidement et accorde étonnamment les deux heures que le vieux Brady Sims, l’auteur des coups de feu, lui demande. Un jeune journaliste est présent et aimerait bien comprendre cette surprenante autorisation. Il va savoir prendre le temps et écouter ceux qui savent. Tranquillement, sans les brusquer. Il se retrouve dans un salon de coiffure où quelques hommes sont présents et vont conter le parcours de Brady Sims, une fois lancés, on ne peut plus les arrêter, leurs témoignages s’entremêlent et aimantent les présents (comme le lecteur). Un court roman à la construction originale, chronique sociale, portrait des noirs américains toujours suspects jamais tranquilles avec une forte et obsédante odeur de blues.

Ecouter la lecture de la première page de L'homme qui fouettait les enfants

Thème(s) : Littérature étrangère

Traduction : Michelle Herpe-Volinsky