« Le mariage peut-il nous sauver la vie ou n'est que le début d'un long double homicide ? »
Adam Ross

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97231132

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Laurence Tardieu

Laurence TARDIEU

Rêve d'amour
Stock

2 | 159 pages | 27-12-2007 | 15.75€

Alice Grangé a trente ans et n’a pas connu sa mère disparue alors qu’elle avait quatre ans. Elle crie et hurle sa douleur de ne pas se souvenir d’elle, de son visage, de son corps. Aucune image ne vient l’aider. Le style du texte traduit cette douleur extrême qui l’empêche de vivre. Seule une couleur bleue occupe ses souvenirs. La narratrice nous conte sa jeunesse accompagnée par son père, présent mais muet. La parole n’est pas au centre de leur relation et il ne lui parlera pas de cette mère disparue. Au côté de son amie Hannah (« Hannah est la sœur que je n’ai pas eue et qui m’a choisie ») qui sait l’écouter, elle tente de remonter le passé. Quelques instants avant de mourir, son père lui murmure que sa mère a aimé un autre homme, un peintre dont il lui révèle l’identité. Pour connaître sa mère mais aussi pour se connaître et achever le livre de sa vie, Alice part immédiatement à la recherche de cet homme.
Les phrases sont courtes, le style vif et le lecteur participe, ressent la douleur d’Alice. Un livre que l’on lit d’une traite. On n’oublie pas les livres de Laurence Tardieu.

Fiche #335
Thème(s) : Littérature française


Laurence TARDIEU

Puisque rien ne dure
Stock

1 | 128 pages | 21-08-2006 | 16.5€

Ce livre raconte l'histoire d'un couple déchiré par la disparation de Clara leur petite fille. La douleur et le désespoir qu'ils éprouvent sont totalement différents et si différents qu'ils se sépareront malgré tout leur passé et leur amour. Ils tenteront de survivre loin l'un de l'autre dans des univers opposés.
Puis, alors qu'ils ne sont pas revus depuis des années, Geneviève écrira à Vincent, "Je meurs viens me voir, me revoir une dernière fois", et nous dévoilera son journal tenu depuis la disparition de Clara. On suivra l'enfermement de Vincent et l'impossibilité de communiquer qui les atteindra. Vincent quitte tout pour la rejoindre. Cet appel n'est finalement qu'un don ou une bouée de secours que Geneviève lance à Vincent. Par son appel et sa mort, Geneviève espère permettre à Vincent de retrouver un peu de sérénité et de bonheur.
Ecriture délicate, pudique et forte, douleur toujours présente et intense mais avec retenue et sensibilité alors que la vie bascule ne pourront vous laisser indifférents.

Fiche #110
Thème(s) : Littérature française