'L’enchantement réside dans le sentiment et dans la façon de raconter, voilà tout.'   Siri Hustvedt

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



17553276

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Minh Tran Huy




- 3 -



Minh TRAN HUY
Voyageur malgré lui
Flammarion
232  pages
18  euros

29-10-2014

 

    Minh Tran Huy a déjà abordé avec succès la douleur de l’exil et aurait pu continuer avec l’histoire de Line et de son père qui, en elle seule, présente matière, densité, émotion, et suscite réflexion sur cette blessure que représente l’abandon de son pays d’origine (« … il tachait de trouver son chemin traçant sa route avec cette tranquille obstination qui lui avait permis de surmonter des fléaux qui, pour moi, n’étaient que des mots : la pauvreté, la maladie, la guerre. Son quotidien du temps où il vivait au Viêtnam, dont seul l’exil l’avait sauvé. »). Line réussira enfin briser le silence de son père mais la douleur demeurera immense et la blessure ouverte (« Seulement, si le présent m’échappe comme il m’a toujours échappé, plus instable et fuyant qu’une coulée de sable ou de poussière, le passé continue de vivre en moi avec une telle netteté, une telle clarté… Toutes ces années où je me suis tu, je n’ai pas pour autant perdu la mémoire. »). Pourtant Minh Tran Huy choisit une autre voie avec beaucoup de singularité. Elle étend le thème aux voyages contraints et nous propose de suivre deux voyageurs, personnages modestes et oubliés ayant existé. Albert Dadas, premier cas officiel de tourisme pathologique (dromomanie), parcourut le monde sans vraiment savoir pourquoi, fréquenta régulièrement les prisons du monde et les consultations du docteur Tissié. Samia Yusuf Omar représenta son pays la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Arrivée dernière, elle n’aura de cesse ensuite de courir, courir encore, pour gagner. Mais la guerre la contraindra à partir pour pouvoir continuer d’assouvir sa passion, son obsession. Entre le documentaire, le roman et l’autobiographie, « Voyageur malgré lui » représente un superbe et très émouvant hommage à un père, à trois anonymes emblématiques de l’errance et du déracinement et permet ainsi de ne pas les oublier.

Ecouter la lecture de la première page de "Voyageur malgré lui"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 2 -



Minh TRAN HUY
La double vie d'Anna Song
Actes Sud
188  pages
18  euros

24-08-2009

 

    Le narrateur de « La double vie d’Anna Song » est Paul Desroches mari d’Anna Song amoureux depuis leur tendre jeunesse. La narration est entrecoupée de coupures de presse rendant compte de l’aventure de Paul et Anna. Paul orphelin a rencontré Anna chez sa grand-mère. Paul devient très proche d’Anna par cette relation tendre qui le porte, le soutient, la passion d’Anna pour la musique, ses dons exceptionnels, les légendes vietnamiennes qu’elle lui conte illuminent le quotidien de Paul. La carrière d’Anna est brisée par une maladie qui l’empêche de mener à bien ses projets. Mais l’amour et la passion de Paul sont plus forts que la mort. Il crée un studio d’enregistrement, et diffuse les CD d’Anna. Grâce à Internet notamment, le succès d’Anna devient gigantesque et les admirateurs conquis extrêmement nombreux. Jusqu’au jour, où l’un d’eux découvre la supercherie. Anna n’a pas enregistré une note, les morceaux ont été créés de toute pièce à partir de différentes interprétations. Le scandale éclate et contraint Paul à exposer ses confidences et le mythe qu’il a créé et qui l’a épaulé dans sa vie de tous les jours. Minh Tran Huy confirme ici la réussite de son premier roman avec cette histoire (inspirée d’une histoire vraie) sur la passion, la folie d’aimer, les mythes, la musique et toujours et encore en arrière-fond le Vietnam.

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Minh TRAN HUY
La princesse et le pêcheur
Actes Sud
187  pages
18  euros

19-08-2007

 

    Lors d’un voyage en Angleterre, une jeune française d’origine vietnamienne croit reconnaître en Nam un réfugié vietnamien son prince charmant. Ils ne se quitteront plus du voyage et pourtant ils n’ont rien de commun, même leur passé et l’appréhension de leur origine commune sont différents. A son grand désespoir, Nam la considère comme sa petite sœur. Leur dialogue va pourtant l’éveiller à son passé qui se dévoilera pas à pas lors de deux voyages au Vietnam avec ses parents peu diserts sur leur passé. Et puis Nam partira, sans explication, sans trace. Rupture dans la construction de cette ado qu’un livre achèvera peut-être des années plus tard. Récit sur l’exil, le grand écart entre deux pays, deux histoires, entremêlés de contes qui renforcent la puissant du texte, un conte n’est pas un roman...
Premier roman

« Il était inutile de renier que de se charger du poids du passé : connaître l’histoire de ma famille et l’assumer pouvait être considéré comme un devoir, en aucun cas comme une raison d’être »

« Toutes les politesses de rigueur au Vietnam entre gens de même sang ne pouvait dissimuler qu’il existait entre mes cousines et moi un fossé à la mesure de l’océan qui séparait la France et son ancienne colonie. Je n’avais pas connu la pauvreté, la faim, l’ennui de ne rien pouvoir faire d’autre que subir, patienter, au mieux espérer, au pire se résigner aux lendemains qui déchantent. »

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture