'Il disait qu’il fallait se méfier des mots, les approcher et surtout les caresser avec prudence, car pour lui les ``vrais mots de poésie étaient femelles. Ce sont des chattes. Si vous les fâchez, ajoutait-il, elles peuvent vous mordre ou, pire encore, vous fuir.’’'   Andrée Chédid

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



15769889

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Pascal Dessaint




- 1 -



Pascal  DESSAINT
Un homme doit mourir
Rivages
254  pages
8.5  euros

26-10-2018

 

    Boris est un naturaliste aguerri, de grandes connaissances, une passion mais il faut bien vivre… Alors il se met au service de grandes entreprises spécialisées dans les grands projets d’urbanisation ou autres et rend ses expertises souvent favorables. Il est bien parfois troublé par ses conclusions devant le vol d’une libellule en voie de disparition, mais ses doutes s’éteignent rapidement… Cette fois, il œuvre dans les Landes et ironie du sort, loge chez un couple sympathique mais qui milite contre le projet et se lie avec un vieux loup sauvage également en guerre. Non loin de là, un nouveau riche a passé outre les lois du littoral pour ériger une villa moderne au milieu des dunes et face à la mer et une ZAD commence de prendre de l’ampleur pour empêcher la mise en place d’une zone de stockage de produits dangereux. L’orage approche, l’atmosphère se tend, tout est en place, même la météo, pour un joli et dangereux feu d’artifice ! Un roman vert noir efficace !

« … car il arrivera un jour où l’humanité aura terriblement peur de crever. »


Ecouter la lecture de la première page de "Un homme doit mourir"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture