'La mémoire est vraiment bizarre : elle nous permet de nous souvenir de ce qu’on n’a pas vécu.'   Juan Gabriel Vasquez

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13695121

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Thierry Du Sorbier




- 1 -



Thierry DU SORBIER
Le stagiaire amoureux
Buchet-Chastel
200  pages
13  euros

19-08-2007

 

    L’accueil le premier jour d’un stagiaire dans une entreprise préfigure souvent de la suite du stage. Lorsqu’Amory jeune parisien (« Il vient de Paris, Rita. C’est normal qu’il regarde le paysage. Ils n’en ont pas, là-bas ») s’installe au Courrier d’Avesnes, l’accueil est plutôt froid et ironique. Le rédacteur en chef est tout puissant et le fait savoir sans détour ni finesse. Son appréciation des capacités d’Amory est immédiate, définitive, et négative : « un chafouin ». Comme sanction ou bizutage, il décide d’expédier Amory dans le village de St Paulin-sur-Morbier (« Tout est vieux et bordélique. Il n’y a jamais eu de plan d’urbanisme, ici. Ce n’est pas un village, c’est un troupeau »), seul village où il ne se passe absolument rien depuis des années : le calme plat ! Il devra pourtant tenir une chronique pendant un an et intéresser les lecteurs du journal. Pourtant, dans le même temps, le célèbre cinéaste américain Almotino est las de tourner dans les mêmes lieux filmés pour la nième fois. Son équipe cherche un endroit inédit et devinez quel village les accueillera ? Amory saura-t-il rendre compte de cet événement ? Ces chroniques trouveront-elles écho auprès du rédacteur en chef et de ses lecteurs ? Un livre léger plein d’humour pour une rentrée souriante !

« Il a pris soin de ne pas être maire, pas député, d’être le dernier dans la liste des conseillers municipaux : chargé de la culture et des loisirs, autant dire du néant, c’est là qu’il s’ébroue à l’aise, où il développe ses pouvoirs et ses embrouilles »

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture