« La vie c’est comme les canassons, fils : si elle t’éjecte, tu fermes ta gueule et tu lui remontes dessus tout de suite. »
Jean-Paul Dubois

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45884930

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Vanessa Caffin

Vanessa CAFFIN

Mémoire vive
Belfond

214 pages | 10-10-2010 | 17€

Sara est une trentenaire qui fait illusion : une belle situation mais peu d’amis à l’exception de Clarence et une vie solitaire. Son grand-père vient de mourir et Sara pourtant réputée insensible du fait qu’il lui est impossible de pleurer reste inconsolable. Sa grand-mère quant à elle est certaine que son époux est encore en vie et s’émeut devant la réaction de son fils retrouvant là son mari : « Il gardait tout pour lui, comme son père. Elle les appelait les autistes de l’amour. Incapables de dire je t’aime, ces deux là, même aux dernières heures de la vie. ». Sara lui rend visite régulièrement, et un jour, Minouche lui avoue avoir vécu une aventure extraconjugale pendant la guerre. Son père étant né en 1941 et faisant confiance à sa grand-mère, Sara imagine que cet homme est certainement son grand-père et part à sa recherche. Une quête périlleuse qui la mène sur les traces des secrets de famille mais où est la vérité lorsque la mémoire s’estompe, triche, perturbe, embellit, affabule… le lecteur intrigué ne pourra le décider qu’après la lecture de l’ultime page !

Thème(s) : Littérature française