« C’est des drôles de gens, ces sportifs, tu ne trouves pas ? Ils sacrifient tout, ils boivent pas, ils fument pas, ils ne font pas la fête, ils zappent leur jeunesse, bousillent leurs muscles et leurs tendons, tout ça pourquoi ? Des petites médailles, des records éphémères… »
Arnaud Dudek

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97232176

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Amaury Barthet

Amaury BARTHET

Le diplôme
Albin Michel

1 | 222 pages | 24-09-2023 | 19.9€

Guillaume (narrateur) est un prof d’histoire-géo de banlieue désabusé, dans son boulot, dans sa vie personnelle, Cécile le quitte au bout de dix ans de vie commune, contrairement à son frère qui baigne dans la réussite. Pour rebondir, il fréquente une salle de sport et rencontre Nadia, jeune, belle, dynamique. Elle travaille chez Zara comme vendeuse et Guillaume découvre son intelligence et sa grande culture, et le chemin qui l’a menée à ce boulot que Guillaume juge dégradant pour elle : des parents loin d’être riches, des études et un diplôme qui ne mène à rien (« Son diplôme – ce document qui certifie moins les compétences que le milieu d’origine… »). Sur un coup de tête, pour obtenir sa revanche et oublier sa frustration, Guillaume falsifie le diplôme de son frère et offre une nouvelle vie à Nadia. Nadia n’a pas changé mais un morceau de papier mensonger lui ouvre les portes d’une autre existence, le spectacle commence. Et comme elle est talentueuse, elle gravit tous les échelons jusqu’au plus haut. L’imposture dans toute sa splendeur, le système révèle son aveuglement et ses dysfonctionnements. Guillaume n’épargne personne. Evidemment le système éducatif a la part belle, la course au diplôme où tout est prédéfini («« La loterie génétique et familiale avait désigné les gagnants… »), une vision réaliste des grandes écoles et de leur rôle est proposée : « … il leur suffit de recueillir les jeunes déjà éduqués, de les hiérarchiser par le concours, puis de dissimuler leurs avantages de naissance avec une formation prétendument exigeante : un authentique blanchiment d’inégalités. ». Mais la mascarade et la supercherie peuvent-elles durer ? Amaury Barthet passe en revue notre société avec un œil cruel, dresse un portrait acerbe et parfois cynique du système, du système scolaire, du monde politique, du monde du travail et ses personnages remplissent pleinement leur rôle !

Premier roman

« L’exploitation politique des cadavres est une tradition républicaine. »

Ecouter la lecture de la première page de "Le diplôme"

Fiche #3095
Thème(s) : Littérature française