« L’enfance a une date de péremption, pas la même que celle indiquée sur les paquets. Elle pensait qu’elle avait le temps de voir venir. On ne voit jamais rien venir. »
Gabrielle Tuloup

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

68702050

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Dimitri Bortnikov

Dimitri BORTNIKOV

L'agneau des neiges
Rivages

1 | 288 pages | 19-08-2021 | 20€

L’agneau des neiges s’ouvre sur un accouchement difficile au lendemain de la révolution dans le nord de la Russie, pays de neige, de froid extrême. Maria nait sans pleurs, sans cris, peut-être les conserve-t-elle pour la suite tant elle sera éprouvante. Le combat s’amorce dès son premier souffle. En effet, Maria nait handicapée, avec un pied bot. Mise à l’écart, regard de biais, moquerie dès les premiers jours. Elle aurait dû mourir, elle survivra. Ensuite elle éprouvera l’histoire de la Russie au plus profond de sa chair pour finir en apocalypse avec le siège de Leningrad subissant la famine tout en protégeant douze orphelins. Une vie de voyage, de courage, de combat face à la violence, elle saura toujours s’adapter au gré de ses rencontres belles ou dangereuses et fera en permanence preuve d’un courage immense à la fois avec les autres et à côté des autres. Un style singulier et envoûtant pour un bouleversant et émouvant portrait.

« Peut-être, tous, on recherche l’inconsolable. Et que personne ne nous parle de la consolation. Personne. On n’acceptera jamais la consolation d’un consolé. Jamais. Seul un être à jamais inconsolable pourra nous consoler. Tout est là...

Ecouter la lecture de la première page de "L'agneau des neiges"

Fiche #2745
Thème(s) : Littérature française