'La vraie victoire des argentiers, c’est la défaite de notre imagination.'   Pierre Sérisier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



23727287

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Romans traduits par Hélène Papot




- 2 -



Norman RUSH
Corps subtils
Rivages
268  pages
21  euros

17-12-2015

 

    En 2003, Douglas meurt subitement dans un accident. Sa bande de vieux copains se retrouvent pour ses obsèques. Ils étaient ensemble au moment de la guerre du Vietnam et à cet instant, l’Amérique se prépare à déclarer la guerre à l’Irak. Douglas était au centre de ce groupe, et chacun revient avec ses souvenirs, ses illusions mais qui a conservé ses convictions ? ses rêves ? Le Douglas qui vient de mourir correspond-il au Douglas de leur jeunesse qu'ils admiraient tant ? Chacun revient donc avec son passé mais aussi son présent, son couple, et ses amours et chacun va se révéler dans cet instant particulier.

« … tout être humain possédait un ''corps subtil’’ mystique, que ce soit à l’intérieur, ou sous la forme d’une enveloppe, ou d’une émanation, et qu’il révélait des choses à celui capable de le distinguer. Ces corps subtils t’indiquent l’essence d’une personne, ses secrets, par exemple. Si tu es suffisamment attentive, tu les aperçois. Leur couleur et leur intensité varient. »


Ecouter la lecture de la première page de "Corps subtils"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Hélène Papot

 


- 1 -



Damon GALGUT
L'imposteur
L'Olivier
299  pages
22.3  euros

21-05-2010

 

    Adam subit sa vie : il est seul, vient de perdre son emploi, un frère qui n’hésite pas à le juger… Il quitte Johannesburg pour se retirer dans une maison abandonnée de longue date dans une petite ville du bush sud-africain. Il semble décider à renouer avec sa passion passée, la poésie. Pourtant, peu de temps après son arrivée, un homme vient bousculer son quotidien. Alors que la solitude lui pèse et que l’écriture peine, un certain Canning se présente comme un ancien camarade de classe dont Adam n'en a aucun souvenir, il se laisse pourtant entraîner par cet homme, nouveau riche de l’Afrique du Sud, homme d’affaires sans scrupule et cynique : une maison luxueuse, des projets immobiliers et une superbe femme noire séduisante mais distante. Intrigué par cet homme et ce couple de la nouvelle Afrique du Sud, Adam se plonge dans un tourbillon sans fin, entre attirance et répulsion. En mélant le destin d’un homme et de son pays, l’Afrique du Sud de l’après apartheid, Damon Calgut nous offre un texte oppressant non dénué d’étrangeté et de mystères qui imperceptiblement dresse aussi un portrait de l’Afrique du Sud actuelle.

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Hélène Papot

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture