'Vomir la jeunesse pour son inculture n’est qu’une ultime preuve de la détestation de soi. '   Jean-Philippe Blondel

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



23189346

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Romans traduits par Juliane Nivelt




- 4 -



Mesha MAREN
Sugar run
Gallmeister
382  pages
23.6  euros

15-12-2019

 

    Jodi McCarty est libre, enfin presque, il faut encore qu’elle se présente régulièrement devant un conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation et respecte quelques lourdes contraintes. Elle vient en effet à sa grande surprise d’obtenir sa liberté conditionnelle alors qu’elle était condamnée à perpétuité pour meurtre. A sa sortie, elle part vers l’inconnu, vers Chaunceloraine, avec peu de certitudes : « Son plan se réduisait à un trait fin s’étirant entre des points de souvenirs flous, une constellation imaginaire qu’elle était seule à voir. Elle s'est promise de retrouver Ricky Dulett, le petit frère de Paula, une femme qu’elle a aimée à la folie, pour qui elle était prête à tout, sans aucune limite, totalement accro, « le prisme à travers lequel elle veut tout expérimenter. ». Elle est aujourd’hui seule, sans codétenue, sans Paula, et surtout avec le poids de la liberté de ses choix. Sur la route, elle embarque la belle Miranda et ses enfants qui préfèrent la suivre et quitter un chanteur violent en fin de carrière. Elle retrouvera Ricky devenu maintenant adulte avec le passé qui continue d’entraver son avenir, puis une ville qu’elle a quittée vingt ans plus tôt, inchangée, passé et présent se mêlant sans retenue. Dans le domaine et la cabane de sa grand-mère, la troupe quelque peu bancale espère créer un havre de paix, oublier le passé et construire un présent dans la sérénité et le bonheur. Mais le monde pourra-t-il oublier ce passé et les accepter ? Un premier roman dense, au style affirmé et lumineux, qui mêle habilement présent et passé et dresse le portrait de deux femmes qui ne demandent simplement qu’à être heureuses et à ce qu’on accepte sans l’oublier leur passé.

Premier roman

« Elle regarde Paula et se demande si on peut protéger quelqu’un de son passé. »


Ecouter la lecture de la première page de "Sugar run"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Juliane Nivelt

 


- 3 -



Pete FROMM
La vie en chantier
Gallmeister
384  pages
23.6  euros

21-07-2019

 

    Marnie et Taz forment un couple heureux, un amour profond et partagé. L’argent manque parfois mais ils savent passer outre et joyeux, ne craignent jamais de regarder l’avenir en face. Alors quand Marnie annonce qu’elle est enceinte, leur bonheur explose, les projets jaillissent. Ce sera une fille, et ils en rêvent ensemble à chaque instant. Ils retapent la petite maison qu’ils ont achetée pour mieux l’accueillir. Néanmoins le jour de l’accouchement l’impensable arrive : Marnie meurt en donnant naissance à la petite Midge. Taz change de dimension, tente d’assurer au jour le jour, donne l’absolue priorité à Midge mais semble dans un autre monde. Il continue de parler de Marnie au présent et la ressent toujours à ses côtés. Très entouré, ses amis le voient s'éloigner et tentent de le ramener dans leur monde mais Taz n’arrive plus à envisager l’avenir, à chaque jour suffit sa peine. Son meilleur ami, le dévoué Rudy, lui impose presque Elmo comme baby-sitter pour lui permettre de reprendre son travail. Elle s’entend à merveille avec Marnie et commence malgré les peurs et les réticences de Taz de prendre une modeste place dans la petite maison. Un superbe texte dans la maîtrise absolue, une émotion contenue du début à la fin, au cœur du deuil et de la reconstruction, de l’amitié, de la paternité et de l’amour.

Ecouter la lecture de la première page de "La vie en chantier"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Juliane Nivelt

 


- 2 -



Katharine DION
Après Maida
Gallmeister
265  pages
22  euros

04-05-2019

 

    Maida et Gene ont partagé cinquante ans de leur existence. Une vie commune heureuse jusqu’à la mort de Maida qui plonge Gene dans un désarroi profond. Alors évidemment, Gene se remémore son passé. Ils ont eu une fille, Dary, et été très proches d’un autre couple, Gayle et Ed, et leur deux enfants. Ses relations avec Dary le perturbent et le choc de la disparition de Maida redonne naissance au passé : leur rencontre, leur vie à deux, la naissance de Dary, l’amitié avec Gayle et Ed mais aussi leurs illusions, leur amour, leur folie parfois ; nombreuses questions sur leur rapport intime mais aussi sur leur rapport aux autres. Ont-ils été heureux ? Se connaissaient-ils vraiment ? Qu’ont-ils réellement partagé ? Qu’ont-ils réussi ensemble ? Entre tendresse et mélancolie, portrait émouvant par son questionnement d’un homme vulnérable et dévasté par son deuil qui se dévoile et qui émouvra chaque lecteur.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Après Maida"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Juliane Nivelt

 


- 1 -



Emily FRIDLUND
Une histoire des loups
Gallmeister
300  pages
22.4  euros

16-08-2017

 

    Madeline (ou Linda) est une jeune adolescente, quelque peu isolée et sauvage. Même si elle fréquente l’école de la ville voisine, Whitewood, elle vit à l’écart, en forêt, à proximité des grands lacs du Minnesota, avec ses parents et ses chiens. Elle connaît comme sa poche la faune, la flore, la forêt qu’elle parcourt avec ses chiens et ses arbres, les lacs qu’elle sillonne à canoë et ses poissons : Emily Fridlund en fait une description éblouissante. Ses parents se sont installés à cet endroit après avoir fui une communauté. Son univers bascule le jour où une famille s’installe sur la rive opposée du lac. Elle observe aux jumelles l’enfant et ses parents qui appartiennent à un autre monde. Lorsqu’elle rencontre la mère Patra, celle-ci lui propose de venir s’occuper régulièrement du petit Paul, son mari, très occupé par son travail, étant reparti vers d’autres cieux… Dès les premiers instants, le malaise s’installe. Tout se déroule sans accrocs mais Paul a parfois un comportement étrange, sa mère également qui semble fragile et parfois ailleurs, leur relation est aussi singulière. Linda observe avec fascination la famille sans jugement ou avis déplacé. Elle s’installe progressivement au cœur de la famille et tisse des liens avec Paul et Patra, elle qui souhaiterait avant tout être aimée et partager. La narration est parfaitement maîtrisée, et différents thèmes (que nous vous laissons découvrir) s’entremêlent sans jamais perdre le lecteur mais en renforçant son malaise et son envoûtement comme son envie furieuse de connaître le dénouement, en sachant dès les premières pages qu’un procès est annoncé et que Linda témoignera. Un roman âpre et dérangeant. David Vann a trouvé sa consoeur et Gallmeister nous a encore déniché une pépite !

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Une histoire des loups"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Juliane Nivelt

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture