'L’homme meurt si on le prive de pain, mais il dépérit et se fane en l’absence de rêves.'   Jon Kalman Stefansson

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



14799696

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Silvia Avallone - Marina Bellezza








Silvia AVALLONE
Marina Bellezza
Liana Levi
542  pages
23  euros

13-09-2014

 

    Marina, Andrea et Elsa sont originaires d’une vallée perdue, encaissée au plus profond du Piémont. Jadis prospère, elle voit les entreprises fermer et se dépeuple peu à peu. « Ce n’est pas vrai que ce qui compte, c’est où on arrive. Ce qui compte, c’est d’où on vient. » et ces trois là vont l’éprouver. La belle, très belle, Marina, à la voix lumineuse, rêve d’ailleurs, de célébrité, elle sait qu’elle attire les regards et aime en jouer. Andrea après quelques années d’études préfère suivre les pas de son grand-père et exploiter une ferme d’alpage au cœur d’une nature sauvage et fière ; évidemment il n’a d’yeux que pour Marina alors qu’Elsa l’a toujours aimé. Amour impossible. Marina et Andrea dont les relations oscillent entre attirance et répulsion conservent leurs rêves sans oublier leurs racines et leur enfance accompagnés de failles profondes. Un combat pour grandir, un combat pour la liberté mais le prix sera peut-être cher à payer. Portrait attachant et émouvant d’une jeunesse qui vit sans retenue l’amour, l’amitié et ses rêves au cœur d’une société qui va à vau l’eau. Après « D’acier », une superbe confirmation que l’on dévore !

« Mais le fric a un prix, lui aussi. Il veut toujours quelque chose en échange : ton temps, ta fatigue, et surtout un bon morceau de ta conscience. »

« Une sorte de miracle. Une des raisons pour lesquelles on choisit ce genre de vie. Il n’y a ni vacances ni treizième mois, et on ne devient pas riche. Le vrai gain, c’est voir les clients revenir parce que votre beurre, votre tomme, les produits que vous avez fabriqués de vos mains sont meilleurs que les autres ; attendre la naissance d’un veau ; apprendre à lire dans l’étendue du ciel même les signes les plus imperceptibles des saisons, et accorder le rythme de son corps à celui de la terre, sa liberté à la sienne. »


Ecouter la lecture de la première page de "Marina Bellezza"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Françoise Brun

 


Les titres de Silvia Avallone lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Liana Levi lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture