'Son esprit n’était pas induit en confusion par des concepts tels que la psychanalyse, la névrose, l’existentialisme, et il savait ressentir cette chose à vrai dire élémentaire qu’est la douleur de l’autre. Il savait être triste pour l’autre. Il y avait en lui une sensibilité sans équivalent dans le monde hypocrite des gens trop instruits.'   Asli Erdogan

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13676116

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jean-Luc Manet - Trottoirs








Jean-Luc MANET
Trottoirs
Atelier In8
66  pages
12  euros

27-01-2016

 

    Les trottoirs sont parfois dangereux, même ces territoires sont au cœur d’enjeux avec leurs propriétaires et leurs envieux. Romain navigue à vue dans ce milieu. Il fut libraire, connut l’amour des livres et celui de Virginie qui mourut trop tôt. Il actionna ensuite « le toboggan social » et intégra ce monde aussi proche qu’éloigné du monde des actifs comme on dit. Il rejoignit alors les trottoirs parisiens et chaque jour, ses pérégrinations recommencent, un peu de chaleur, un café, quelques pièces, de quoi manger, son banc en face des flics... Seules deux personnes lui rappellent qu’il est encore humain : ses rencontres amicales avec une prostituée venue de l’Est et un flic qui traverse parfois la rue pour lui donner à manger et échanger simplement quelques mots. Puis un SDF est assassiné, puis un second. La peur commence d’émouvoir la communauté des invisibles avant qu'un troisième disparaisse également. Qui pourrait leur en vouloir ? Qui gênent-ils ? Jean-Luc Manet nous offre un trio (le sans-abri, la prostituée et le flic) particulièrement attachant et émouvant et nous parle avec sensibilité et humanité de nos frères, de nous et de notre société.

"La normalité me rend invisible et c'est bon. Vive l'uniformité : le camouflage ultime ! Je goûte ce nouvel anonymat dont la clochardisation me prive. Etre SDF ne vous rend pas transparent pour autant. Bien au contraire. Les autres supportent votre aspect, parfois votre odeur, en éprouvent, de la gêne, de la honte, de la compassion, de l'écoeurement, de la tristesse, de l'amusement... Quasiment tout le dictionnaire défile dans des regards qui font mal et vous tuent à petit feu."


Ecouter la lecture de la première page de "Trottoirs"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Jean-Luc Manet lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Atelier In8 lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture