« Le langage politique - et avec quelques variantes, cela concerne tous les partis politiques, des Conservateurs aux Anarchistes - est destiné à rendre les mensonges crédibles, à donner une apparence de solidité à ce qui n'est que du vent. »
George Orwell

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46014129

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Stéphane Fière - La campagne n'est pas un jardin

Stéphane FIÈRE

La campagne n'est pas un jardin
Phébus

358 pages | 05-12-2019 | 20€

Dorlange est un petit village de moyenne montagne où vivent ceux qui y sont nés et y sont toujours restés, ceux qui y sont nés, sont partis et sont revenus, et ceux qui sont venus s’y installer pour changer de lieu, changer de vie. Petites querelles habituelles, petites inimités ou amitiés décryptées dans la première partie du roman se voient bouleversées par l’annonce du maire : le préfet envisage de choisir Dorlange pour accueillir des migrants syriens. La décision n’est pas encore prise mais l’effet est immédiat. Deux camps se font face dans cette commune qui vote habituellement à l’extrême droite. Les discussions sont houleuses, les clans jaillissent au grand jour, la droite, la gauche, les anciens, les néo-ruraux, les femmes, les hommes, ceux qui ouvrent leur porte, ceux qui s’enferment chez eux, les agriculteurs traditionnels, les adeptes du bio… « La campagne n’est pas un jardin, c’est un champ de bataille, un camp retranché. »

Ecouter la lecture de la première page de La campagne n'est pas un jardin

Thème(s) : Littérature française