« ... la maternité est le tatouage qui fixe et numérote la vie sur ton bras, la tache qui inhibe la liberté. »
Eva Baltasar

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45861491

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Yaël Hassan - Ange, le gardien

Yaël HASSAN

Ange, le gardien
Editions du Mercredi

143 pages | 27-11-2019 | 9€

La cité des Marronniers est une cité paisible et elle le doit beaucoup à sa gardienne. Madame Da Silva a su insuffler un état d’esprit particulier, crainte par les jeunes, elle a su s’imposer. Mais Madame Da Silva prend une retraite bien méritée et la cité part à vau l’eau, plus de respect, plus d’entraide, du bruit, de la saleté, des vols… La catastrophe jusqu’à l’arrivée d’Ange. Ange Orsoni, 45 ans. Le personnage impressionne, un ancien militaire toujours suivi de près par Balthazar, son chien. Il est mandaté par l'office HLM pour rétablir l'ordre. Immédiatement il impose un règlement strict (« Ange ne faisait jamais avec, en fait ; c’étaient les gens qui faisaient avec Ange. »), affronte les meneurs des jeunes, traque les incivilités, menace. Mais Ange n’a pas que l’âme militaire et répressive, Ange a aussi un cœur et des activités étonnantes qu’il saura partager avec les habitants. Et surtout il a une idée à la minute pour rendre la vie plus agréable dans la cité et il deviendra vite indispensable, chacun devra le reconnaître. Un joli portrait d’un homme qui saura démontrer son humanité comme sa rigueur et d’une cité qui réussira à oublier ses différences pour créer un vrai collectif et prendre en main son destin.

Thème(s) : Jeunesse