« La compassion se nourrit de pitié et je déteste la pitié à cause de tout le mépris et de la suffisance qu’elle contient. »
Catherine Gucher

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46011473

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Fabrice Humbert - Le monde n'existe pas

Fabrice HUMBERT

Le monde n'existe pas
Gallimard

247 pages | 19-01-2020 | 19€

Ethan Shaw est de ceux que l’on admire, de ceux qui attire la lumière. Alors quand il est accusé d’avoir violé et assassiné une jeune mexicaine, Adam ne peut y croire et il décide de revenir à Drysden, la ville où il l’a connu adolescent, il en était son meilleur ami, son idole. Il en était son opposé, timide, fragile, réservé et pourtant Ethan le révèlera à lui-même et il ne l’a pas oublié. A partir de cette enquête, Fabrice Humbert nous propose un nouveau roman monde d’une puissante réflexion qui décrypte nos codes, notre société. Une plongée dans le mensonge permanent, dans un monde où la fiction a remplacé la vérité, où tout est construit. Et si tout est construit, tout devient possible et peut se déconstruire. Evidemment Fabrice Humbert ne tombe pas dans le piège du complot mais revient sur les premiers écrivains qui « voulaient avoir prise sur le monde » et néanmoins restaient dans la fiction en créant un flou artistique entre vérité et fiction. Ces constructions fictives recherchent périodiquement leurs meurtriers, Ethan en sera l’un d’eux, et nous les jette en pâture, sans aucune réflexion, aucune analyse, aucune évolution postérieure. Nous sommes arrivés au bout de l’histoire, le récit est devenu plus convaincant que la réalité, « Le monde n’existe pas », « le monde est devenu un récit » et « Tout ce que nous vivons est un livre ou un film. », le vrai et le faux forment maintenant une belle équipe ! Un roman qui pousse à la réflexion mais qui trouble et apeure et démontre s’il en était nécessaire que nous avons basculé dans un autre monde : « La fiction est la réalité. La réalité est la fiction. La confusion inévitable mène au malheur. Ou peut-être à une autre forme d’humanité. »

Ecouter la lecture de la première page de Le monde n'existe pas

Thème(s) : Littérature française