« C’est pas l’envie qui est parti, pas exactement. C’est le désir. Elle a perdu le désir. Et sans le désir, on n’est plus rien. Mais le désir de quoi ? Le désir tout court. C’est une force qui nous projette au-delà de nous-mêmes. Une chose irrésistible qui donne des rêves. C’est ce truc qui nous fait pleurer de rage parce qu’on n’est pas encore ce qu’on aimerait être. C’est le désir. Le désir tout court. Il inspire tout. »
Joséphine Tassy

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

68680663

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Emilienne Malfatto - Que sur toi se lamente le tigre

Emilienne MALFATTO

Que sur toi se lamente le tigre
Elyzad

80 pages | 30-07-2021 | 13.9€

en stock

En Irak, sur les rives du Tigre, une jeune fille et un jeune homme s’aiment, s’approchent, apprennent à se connaître, discrètement évidemment. Le jeune homme va partir à la guerre et alors, ils commettent l’irréparable, hors mariage. Puis le jeune homme meurt rapidement et la jeune fille est enceinte. L’honneur de la famille est bafouée, tout le monde sait qu’il n’y a qu’une issue. Certains ne la remettent pas en cause, l’admettent, la soutiennent, d’autres la redoutent, aimeraient voir une autre solution mais personne ne se lèvera contre l’irréparable : le frère ainé responsable de la famille doit laver l’affront et tuer sa sœur : « Ce n’est pas moi qui tuerai, mais la rue, le quartier, la ville. Le pays. ». En une série de courts tableaux, Emilienne Malfatto expose les sentiments de chaque membre de la famille, les doutes et convictions au coeur d’une société (définitivement ?) masculine (« Dans ce pays de sable et de scorpions, les femmes payent pour les hommes. ») avec son code d’honneur (« L’honneur est plus important que la vie. ») bien marqué et dissèque avec sensibilité cette tragédie qui perdure dans ce « pays de mutilés, d’ensanglantés, un pays d’ombres et de fantômes. ». Aussi succinct que puissant et efficace.

Premier roman (Goncourt du premier roman 2021)

Ecouter la lecture de la première page de "Que sur toi se lamente le tigre"

Fiche #2717
Thème(s) : Littérature française


Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres