« En amour, la fidélité n’est-elle qu’une absence de désir ? »
Jean-Daniel Verhaeghe

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46013724

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Sarah Jollien-Fardel - Sa préférée

Sarah JOLLIEN-FARDEL

Sa préférée
Sabine Wespieser

205 pages | 27-07-2022 | 20€

« Demeurer dans cette destructrice intranquillité. Je ne m’en arracherai pas. » Marquée par une enfance terrible et terrifiante, Jeanne ne pourra jamais s’en arracher. Dans un village isolé de montagne où chacun sait, mais chacun se tait, avec sa grande sœur Emma, et sa mère, elle subit et vit dès son plus jeune âge la violence d’un père brutal et alcoolique. Un père qui frappe, qui tape, dénigre, insulte celle qui est là, même sa préférée. Après un nouvel épisode encore plus violent qu’à l’habitude, même le docteur ne fera rien pour la sortir de l’enfer, seules les études sembleront l’éloigner et peut-être la sauver. Mais la peur ne l’abandonnera jamais, peur des cris, peur des coups, peur des hommes et la colère l’étreindra pour toujours. Seule la nage dans le lac Léman semble l’apaiser mais le suicide de sa sœur la replonge dramatiquement dans son passé, impossible d’y échapper, un passé et une colère qui empêchent toute relation durable. Un passé qui marque à jamais, omniprésent et qui, subitement, peut resurgir avec violence, empêchant toute sérénité, tout espoir, et le savoir empêche réellement de vivre et d’aimer. L’auteur est directe, sans fioriture, le style est vif et ciselé, elle pose sur le papier les situations, les sentiments, la violence, une série d’uppercuts qui frappent le lecteur qui assiste impuissant à cette impossibilité de vivre.

Premier roman

« Je n’avais pas trente ans, j’étais en guerre. Depuis toujours. Pour toujours. »

« Après. Après il faut revivre… Faire semblant. Mentir. »

Ecouter la lecture de la première page de Sa préférée

Thème(s) : Littérature française