'L'enfer, c'est la somme de nos remords et de nos regrets.'   Ilija Trojanow

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



10426013

L'Arganier




- 7 -



Sema KILIÇKAYA
Le chant des tourterelles
L'Arganier
210  pages
15  euros

20-03-2010

 

    Syrie, Alep, 1943, la belle et jeune Djémilé vient de perdre son époux Rassime après une union née d’un mariage forcé. Elle décide de reprendre la route, nouvel exil vers son pays d’origine la Turquie. Elle est accompagnée de ses cinq enfants, d’une cousine et d’un guide qui les abandonnera rapidement après avoir encaissé l’argent de la course. Elle recommence sa vie, retrouve ses racines, accompagnée de ses enfants et petits-enfants. Témoignage de trois générations (surtout féminines) qui abordent moult thèmes souvent évoqués avec poésie : l’exil, les racines, la famille, le deuil, les relations hommes-femmes, les relations entre nations et communautés, le poids de la famille mais aussi du pouvoir politique sur chaque destin personnel. Un récit qui chante au gré des roucoulements des tourterelles.

Premier roman

Thème(s) : Littérature française

 


- 6 -



Sylvie BLANCHET
Dis seulement une parole...
L'Arganier
167  pages
17  euros

12-11-2009

 

    Les deux protagonistes Leslie D. et Paul K sont deux « bestioles » quelque peu différentes de celles qui occupent cette « grosse boule ». Les autres courent, grimpent, glissent, tombent sans trop penser. Ils parlent parfois trop, parfois pas assez mais tous éprouvent au quotidien les difficultés d’être un homme dans ce monde contemporain, dans cette société individualiste. Elle travaille avec des enfants d’un quartier dit sensible, il est journaliste radiophonique, la parole est donc au centre de leur vie professionnelle mais aussi privée. Les deux tentent de survivre ( « … mais qu’en fait il ne sait pas trop ce que c’est que de vivre. ) » tout en acceptant leur condition humaine et en observant la fragilité terrifiante de ces bestioles qui vivent les unes à côté des autres, sans trop se voir ni se comprendre. Un beau texte au style original sur la difficulté d’être, de vivre dans notre monde.

Thème(s) : Littérature française

 


- 5 -



Claudine CANDAT
Diabolo pacte
L'Arganier
285  pages
18  euros

27-10-2009

 

    Garin Bressol est devenu éditeur par son mariage. Un mariage vite oublié. Son auteur fétiche le bellâtre Antoine Maurier, auteur de science-fiction lui a assuré reconnaissance et confort financier. Pourtant le Diable va s’en mêler. Maurier passe à la concurrence, la plantureuse Marylin nouvelle comptable annonce un dépôt de bilan proche, et le Diable récupère une à une les âmes des protagonistes jusqu’à l’arrivée depuis Laon de Josette Gougeard, caricature de la ménagère de 50 ans mais surtout auteur semble-t-il des excellentes « Mémoires d’une jeune fille plumée ». « Diabolo pacte » est vraiment à sa place dans la collection « Facéties » des éditions de l’Arganier.

Premier roman

Thème(s) : Littérature française

 


- 4 -



Henri GIRARD
Jubilé
L'Arganier
299  pages
18  euros

17-09-2009

 

    Les citations en exergue intriguent le lecteur et donnent le ton d’emblée : Sartre, Garnier, Céline, Proust, et le meilleur pour la fin…, San Antonio ! L’histoire débute le jour de la célébration de la retraite d’Angelbert le cantonnier amoureux de la nature. Sont présents les héros de l’histoire, triplette bien connue, le maire, l’instituteur et le curé accompagnés du notable du coin, le vicomte de Vieux-Moulin-les-Guimard mais les proches d’Angelbert sont là aussi : Achille un facteur toujours entre deux vins, un Ecossais aussi farfelu qu’exubérant, et le discret fils du vicomte, Hilaire. La fête reste convenue si ce n’est un cadeau qui suscite interrogations et enquête de la part d’Angelbert… Lors de l’une de ses premières promenades, Angelbert sauve du suicide le fils du vicomte et les aventures trépidantes d’Angelbert, d’Achille et d’Hilaire sont lancées afin de permettre de le sortir du filet tendu par le vicomte et sa triplette. Les pieds nickelés n’ont qu’à bien se tenir ! Les bons mots se succèdent les uns aux autres, toujours les bienvenus, toujours imagés, la verve est tantôt mordante, tantôt moqueuse toujours joyeuse. Une aventure jubilatoire, un grand bol d’air !

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Henri Girard lus par Vaux Livres

 


- 3 -



Henri GIRARD
Droit devant toi
L'Arganier
220  pages
18  euros

25-05-2009

 

    Deux jeunes ados de treize ans se rencontrent sur les bancs de l’école. Tout les oppose. Le premier suit ses parents de ville en ville au fil des mutations de son père et les relations avec ses parents sont difficiles. Le second, Gilles, est ancré dans son village et la ferme de son père et de sa belle-mère et la famille est très soudée. Pourtant une amitié puissante les unit rapidement, même si le narrateur reconnaît que cette relation étroite lui a certainement plus apporté qu’à Gilles. Les désirs naissant, Gilles devient le guide et semble plus au fait des choses de l’amour et connaître les femmes ou plutôt la Femme qu’est sa belle-mère. Une nouvelle mutation de son père entraîne loin du village le narrateur qui semble oublier son ami. Les deux ados deviennent des hommes loin l’un de l’autre suivant un destin pas toujours maitrisé. Dans la seconde partie, ils se retrouvent avec bonheur mais entrent dans le jeu fatal de la séduction. Deux pions sur un échiquier, chacun pensant être la pièce maîtresse. Lors de liaisons dangereuses, qui manipule qui ? Les jeux de l’amour sont rarement innocents et manipulation, désir, séduction et jalousie ne peuvent conduire qu’au drame. Plus lent est le jeu, plus explosive sera l’issue… La montée en puissance de cette épopée vous entraînera dans une lecture au rythme croissant jusqu’à la fin inattendue et terrible. Une belle écriture au service d’une vision noire des jeux de l’amour.

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Henri Girard lus par Vaux Livres

 


- 2 -



Jean COLOMBIER
DCD
L'Arganier
364  pages
19  euros

21-04-2009

 

    DCD suit la trajectoire de Ferdinand dont la jeunesse dans le centre de la France fut marquée par deux drames : un père absent disparu sans explication le jour de sa naissance et la mort de son meilleur et seul ami Frédo peu de temps après qu’il lui a assuré que son père n’est pas décédé. Sa mère ne se remettra jamais de l’abandon de son mari et, si elle continue de vivre, ce sera dans un autre monde, un monde fermé aux autres et donc également à son fils. Ferdinand quant à lui pense avoir fait une croix sur ce passé douloureux et suit une vie dissolue, fréquente quelques voyous et vit au jour le jour. Mais le passé ne s’oublie pas, resurgit inexorablement, d’abord tapis dans l’ombre et caché puis, enfin explose dramatiquement au grand jour. Semaine après semaine, rencontre après rencontre, le destin de Ferdinand adulte suivra les traces du passé de Ferdinand enfant et ce destin ne peut donc être serein et joyeux… Beau et douloureux portrait d’un homme torturé qui ne se remettra jamais de son enfance, de l’abandon de son père et de l’état végétatif de sa mère.

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Jean Colombier lus par Vaux Livres

 


- 1 -



Jean COLOMBIER
La théorie des pénitents
L'Arganier
315  pages
18  euros

18-08-2006

 

    2012, le NPF (Nouveau Parti de France) est au pouvoir en France. Premier atout électoral, la sécurité a porté au pouvoir après les législatives ce parti extrême. Dans l'intérêt du pays et eu égard aux problèmes récurrents que nous connaissons (chomage, insertion des jeunes, retraites, santé...), quelques membres du gouvernement ont l'idée cynique de proposer d'aider à la disparition des vieux. Ce projet sera appliqué après référendum avec l'accord de la majorité de la population ! Ce roman détaille toutes les étapes de la conception à la réalisation concrète de ce projet et démonte tous les mécanismes qui permettent à ceux qui détiennent les pouvoirs de mettre au point puis d'appliquer cette terrible machination après une campagne efficace "anti-vieux". La campagne s'avère réussie et les réactions négligeables. Tous nos maux trop connus traversent le livre : racisme, violence, lacheté, délation... Comme le narrateur, le lecteur débute le livre avec l'impression de farce et l'achève très inquiet quelque peu vieilli en se demandant "Pourquoi pas ?". Un des points forts de ce livre est la démonstration que la pensée unique voire majoritaire arrive à inculquer des notions même les plus graves comme "normales" ou irrémédiables même auprès des plus concernés. Une réussite !

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Jean Colombier lus par Vaux Livres

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture





- Kiliçkaya - Blanchet - Candat - Girard - Girard - Colombier - Colombier