'Les gens ont inventé des religions parce que la notion d’être seul confronté à la réalité est trop douloureuse, l’idée qu’un être humain va disparaître sans laisser de trace trop insupportable, l’insignifiance de l’existence humaine trop vexante.'   Anna Enquist

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



11071032

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Gaëlle Josse - Une longue impatience








Gaëlle JOSSE
Une longue impatience
Noir sur Blanc
192  pages
14  euros

18-01-2018

 

    Anne s’est mariée jeune avec Yvon, un vrai marin pêcheur, elle vit en effet en Bretagne. Yvon décéda rapidement après le bombardement de son bateau par les Anglais. Anne va dans un premier temps survivre avec Louis, leur fils, puis trouver une seconde maison en se mariant avec Etienne le pharmacien. Ils auront deux enfants mais elle s’« invente des ancres pour rester amarrée à la vie ». Etienne n’est finalement pas le père qu’il a promis pour Louis alors, un soir, il ne rentrera pas : il s’invitera sur un cargo comme il l'avait annoncé à neuf ans, prendra la mer, et alors la vie de sa mère et de ses proches seront bouleversées. Anne retrouvera la longue attente, les incertitudes, la peur. Elle résiste, comme accrochée à une bouée de sauvetage, mais chaque retour de bateau sans Louis la mine, le mal s’installe, torture, une destruction à petit feu. Alors Anne lui écrit, entre ses deux maisons, celle de la vie et celle de l’attente, deux maisons deux vies, rêve son retour et à la fête qu’elle organisera pour l’accueillir. Elle scrute à l’infini l’horizon annonçant le bateau de Louis jusqu’au jour où elle non plus ne rentrera pas. Gaëlle Josse a trouvé les mots justes pour traduire cette douleur immense induite par l’attente, pour nous ouvrir l’intimité d’une mère inconsolable, une immense délicatesse pour traduire cette obsession, ce manque absolu sur le fil de la folie.

Ecouter la lecture de la première page de "Une longue impatience"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Gaëlle Josse lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Noir sur Blanc lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture