« On ne connaît jamais la force d’attraction de la vie jusqu’à être confronté à la mort. »
Alex Taylor

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98104457

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Allia

Valérie MRÉJEN

L'agrume
Allia

4 | 78 pages | 11-05-2018 | 6.2€

C’est l’histoire d’une rencontre, d’un amour à sens unique. Lorsque Valérie rencontre Bruno, dit l’Agrume, elle la tient son histoire d’amour, elle en est certaine. C’est tellement évident. Alors pour s’en persuader, elle se met à nous conter son quotidien, ce qu’elle pense être son couple, les petits faits anodins de la vie qui constituent cette histoire. Mais Bruno est à côté d’elle, elle fait partie parfois de sa vie, mais comme n’importe quel autre objet. Il la regarde parfois (toujours de haut), l’accepte parfois, lui parle parfois, lui répond parfois, lui prête attention parfois, l’Agrume est un artiste, alors naturellement il est différent et inventif, dans un autre monde… Les deux personnages ne sont guère attendrissants et seules l’écriture et le ton aériens permettent au lecteur de suivre agréablement avec souvent un sourire aux lèvres cette non-histoire.

Fiche #2151
Thème(s) : Littérature française


Kobayashi TAKIJI

Le bateau-usine
Allia

3 | 175 pages | 02-05-2015 | 9€

en stock

Kobayashi Takiji aura payé cher son engagement auprès de la classe ouvrière japonaise au début du XX ème siècle. « Le bateau-usine » en est l’un des témoignages les plus prégnants et relate une campagne de pêche aux crabes à bord d’un vieux rafiot bringuebalant. Sur le pont, des marins, des étudiants, des anciens mineurs ou autres ouvriers encadrés par un capitaine et un intendant. Ce dernier, véritable tortionnaire, aux ordres des patrons et des actionnaires (déjà !) n’a aucune limite pour accroître les rendements, pousser toujours plus loin, trop loin. Avec le voisin russe qui veille et éveille les consciences, les marins supportent jusqu’au point de rupture les brimades, les ordres, les insultes. Histoire du monde du travail, du capitalisme des années 30, histoire d’une révolte, « le bateau-usine » reste indispensable encore aujourd’hui !

Ecouter la lecture de la première page de "Le bateau-usine"

Fiche #1627
Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Evelyne Lesigne-Audoly


Eric CHAUVIER

Anthropologie
Allia

2 | 135 pages | 02-09-2006 | 6.5€

Entre récit et étude sociologique, Eric Chauvier nous entraîne dans une enquête suscitée par la rencontre avec une jeune Rom. Le narrateur stoppe à un feu rouge et il la voit. Immédiatement troublé par son visage, même s’il refuse de la rencontrer, il est impatient de la revoir. Il convie ses proches et à chaque passage après avoir dit « Ca doit être un travail difficile », il se lance dans une analyse sémantique et comportementale précise voire pointilleuse de leur réaction. Le jour où il décide enfin de la rencontrer, elle disparaît et il tente alors de la retrouver et d’éclaircir cette disparation. Il est maintenant lui-même le sujet de son étude. Ne serait-il pas finalement que simplement amoureux de cette jeune fille ? Etude minutieuse de notre regard et de nos sentiments face aux exclus et à notre place dans la société.

Fiche #140
Thème(s) : Littérature française


Patrik OUREDNIK

Europeana, une brève histoire du XXè siècle
Allia

1 | 151 pages | 30-12-2005 | 6.2€

en stock

Encore une perle à découvrir chez Allia : un petit traité historique qui prend à revers toutes les formes haibtuelles de chroniques historiques. L'angle d'observation est inédit, les liens entre les faits plutôt exceptionnels. Toute l'histoire du XXème est là, mais les discours convenus et attendus sont délaissés au profit d'une approche ironique et critique de la folie des hommes. Toutes les règles habituelles sont bousculées : la chronologie, les clichés, le règne des statistiques... Le tragique et le burlesque s'entremêlent pour le plus grand bonheur du lecteur.

Pour vous allécher, l'introduction et la fin du livre :

"Les Américains qui ont débarqué en 1944 en Normandie étaient de vrais gaillards et mesuraient en moyenne 1 m 73 et si on avait pu les ranger bout à bout, plante des pieds contre crâne, ils auraient mesuré 38 kilomètres."

"Mais beaucoup de gens ne connaissaient pas cette théorie et continuaient à faire de l'histoire comme si de rien n'était."

Fiche #48
Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Marianne Canavaggio





- Mréjen - Takiji - Chauvier - Ourednik