'Pas une autobiographie. Une fiction. Car les gens ne croient plus en la vérité, mais seulement en la fiction, en l’invention d’un malheur qu’ils disent exagéré, faux, alors qu’il est le leur, le nôtre. '   Kaoutar Harchi

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



19096822

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Geneviève Damas




- 5 -



Geneviève DAMAS
Bluebird
Gallimard
156  pages
14.5  euros

08-07-2019

 

    Juliette est encore une enfant. Elle vit avec sa mère d’origine polonaise, coiffeuse à domicile, son petit frère et sa petite sœur. Son père a pris la poudre d’escampette avec une plus jeune femme. D’un côté, la galère est souvent le quotidien de sa mère, de l’autre celui de son père est plus serein. Alors quand elle souffre d’un mal de ventre aigu, l’appendicite est naturellement la première hypothèse. Néanmoins, Juliette quitte sa mère devant sa réaction et rejoint sa grand-mère officiellement pour soigner une maladie contagieuse. Il n’en est rien, Juliette est en effet enceinte de plus de six mois. Tom, un Australien de passage qui l’a surnommée Bluebird, est reparti sans savoir. Elle sera seule à assumer, à choisir, à décider : abandonner l’enfant ou le garder. Alors Juliette choisit d’écrire à cet enfant une longue lettre, franche, ne cachant aucun sentiment, aucune sensation. Elle parle de ce déni de grossesse à cet être qu’elle n’a pas su voir ou qui s’est trop bien caché, elle lui parle de l’enfant qu’elle est, de ses doutes, ses peurs, de son questionnement (qu’est-ce qu’être enceinte ? peut-on être mère à seize ans ? …), comme de ses émotions et ses rêves. Elle esquisse ainsi un délicat autoportrait, ses relations avec sa famille, mère, frère et sœur, père, belle-mère, et grand-mère, leur réaction à l’annonce de sa grossesse, son parcours devant la psy et l’assistante sociale. Elle relate aussi sa rencontre avec Yvette, une femme africaine violée, et de son expérience de la maternité puis de l’amour maternel. Un court texte d’une émotion constante, une confession délicate avec les mots universels et intemporels d’une adolescente seule devant la maternité, fondement d’une nouvelle existence quelle que soit sa décision finale.

« On a tous besoin de quelqu’un qui caresse notre visage, qui attache sur nous ses yeux doux, qui nous murmure des mots qui n’appartiennent à personne. »


Ecouter la lecture de la première page de "Bluebird"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 4 -



Geneviève DAMAS
Patricia
Gallimard
135  pages
12  euros

05-06-2017

 

    Patricia, court roman, est partagé en trois parties, trois voix (Jean, Patricia et Vanessa), trois visions intimes partageant la même histoire qui se complètent, s'opposent, se répondent et rythment le récit. Jean Iritimbi est un Centrafricain installé au Canada pour travailler en attendant de faire venir sa famille. Dans l’hôtel où il travaille, il rencontre Patricia, une Française solitaire. Elle veut le protéger, le garder et décide de le remmener avec elle en France. Il avait omis de lui annoncer qu’il avait femme et enfants. Or sa femme l'appelle pour lui apprendre qu’elles prennent un bateau et arriveront prochainement en France. Le bateau fera naufrage et seule Vanessa, l’une de ses filles survivra. Patricia, sans la connaître, fera alors la promesse de veiller sur elle. Et en effet, elle la tiendra et elles apprendront à se connaître. Envers et contre tout et même parfois contre Vanessa ("...à présent que nous sommes dans cet appartement, je ne vois plus que la distance, l'hostilité farouche, le refus définitif. Comment venir à bout de tout cela ? Quelle vie mener ensemble, toi et moi?"). Geneviève Damas nous offre un nouveau roman intense, émouvant, percutant mais jamais larmoyant qui donne corps et identité aux migrants, bien loin des images télévisuelles, qui se suivent et s’oublient aussi vite : Jean et Vanessa vous accompagneront longtemps et vous ne les oublierez pas, ni Patricia et sa volonté totale de trouver solution au mal-être et au désespoir de Vanessa. Tout s’est écroulé autour de la petite et retrouver le chemin de la vie sera un véritable combat ; Patricia a décidé d’ouvrir ses bras et son cœur, elle devait le faire, pour Vanessa, pour elle et pour nous tous. Une abnégation sans aucune retenue, une grande humanité, simple et modeste, à hauteur de femme, qui redonne espoir en l’Homme.

Ecouter la lecture de la première page de "Patricia"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 3 -



Geneviève DAMAS
Benny, Samy, Lulu et autres nouvelles
Luce Wilquin
96  pages
10  euros

21-09-2014

 

    Douze (courtes) nouvelles, douze trajectoires, douze moments de vie, douze personnages discrets à qui elle donne la parole, douze rencontres inédites et pourtant le lecteur a déjà l’impression de les connaître tant Geneviève Damas les rend proches, humains, émouvants dans un moment clé de leurs vies. Un joli cadeau offert par Geneviève Damas qui complète parfaitement ses deux romans.

Ecouter la lecture de la première page de "Benny, Samy, Lulu et autres nouvelles"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 2 -



Geneviève DAMAS
Histoire d'un bonheur
Arléa
205  pages
20  euros

15-02-2014

 

    Anita, la cinquantaine bourgeoise, est au centre de l’histoire d’un bonheur. Un mari vénéré, deux enfants, un chien. Tendance égocentrique, elle semble apprécier pleinement sa vie, son univers, « Heureuse d’être là où je suis », et être bien installée dans son petit bonheur bourgeois, facile, si simple… enfin… presque… Elle tente surtout de s’en persuader. Et elle ne pensait certainement pas trouver en Noureddine, un jeune petit voyou déjà bien éprouvé par la vie, une béquille salvatrice, ni que son beau frère, Simon, homme solitaire, triste et marqué par la vie, rencontrerait Nathalie sa voisine perdue après la trahison de son mari. Chacun se frotte à la vie, se heurte aux soucis et tracas alors que nos existences paraissent parfois tracées, imposées voire subies. Pourtant les rencontres peuvent réorienter, sauver, réveiller, susciter quelques instants fugaces ou persistants de bonheur partagé et nous permettre d’emprunter collectivement le chemin de la liberté. En variant les styles au gré des personnages, Geneviève Damas réussit avec «bonheur» un roman polyphonique qui met à mal quelques préjugés en louant les rencontres, le partage dans la différence, la solidarité et l’entraide.

"Peut-être que, la vie, ce n'est rien d'autre que ça, écumer le monde en tout sens en cherchant désespérément le panneau qui vous indique la route pour chez soi."


Ecouter la lecture de la première page de "Histoire d'un bonheur"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 1 -



Geneviève DAMAS
Si tu passes la rivière
Luce Wilquin
115  pages
13  euros

25-06-2011

 

    François Sorrente, « fils de la poussière et du vent », vit dans une ferme d’un côté de la rivière avec son père, sa soeur et ses frères. Illettré mais sensible au cœur d’un quotidien violent, ses seuls amis sont les cochons de la ferme, le dialogue n’est pas le fort de la famille, même seul avec les cochons, les mots lui manquent. La rivière marque une frontière, sur l’autre rive le mystère, zone interdite, une ferme brûlée. Personne ne doit franchir la rivière, pourtant Maryse, la sœur attentionnée, sans que François n'en connaisse les raisons, partira sans se retourner laissant la ferme sans femme, dans le silence et ses secrets. De ne pas pouvoir trouver les mots, François, lettre après lettre, courageux, entêté, apprendra à lire, à grandir. Devenir l’« ami des mots » le transcendera, le transformera en un autre homme décidé à découvrir les secrets et drames de la famille. Un portrait attachant et émouvant d’un jeune homme qui aura le courage d’affronter son ignorance, de forcer les portes du passé pour se construire et s'extraire de sa condition, en espérant devenir maître de son futur et avancer vers une nouvelle vie enfin choisie.

Premier roman

« Moins on parle, mieux ça vaut, si tu as quelque chose à dire, tais-toi, si tu es content, tais-toi, si tu as chagrin, tais-toi. Tais-toi, tais-toi, tais-toi. »

« Je ne savais même pas si on peut se sauver soi-même, mais j’était prêt à parier que oui. Je veux croire que oui. Déjà que je sais lire et que je ne baisse plus la tête. Il y a bien un pré sur cette terre où je pourrai être heureux sans rien devoir à personne. »


Ecouter la lecture de la première page de "Si tu passes la rivière"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture