« Etre vulnérable, c’est pas un vice, une perversion ! C’est la condition humaine, non ? »
Dominique Celis

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

68704861

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Atalante

Nicolas VERDAN

Le mur grec
Atalante

2 | 216 pages | 09-10-2022 | 18.5€

Alors qu’il va devenir grand-père, Agent Evangelos est un policier au bord de la retraite. Jadis, jeune policier, il a connu la Grèce des colonels, une longue histoire donc, l’homme est sans illusion sur le monde, sur ses institutions et sur les hommes. Il aime néanmoins démêler les fils, n’est jamais dupe des différentes hypocrisies ou manipulations mais conserve sa probité et son humanisme, un caractère fort et indépendant : « Cherchons la vérité à défaut de faire régner la moindre justice. » 2010, Athènes vit les manifestations anti-austérité et la Grèce est en souffrance. L’Europe a peur de se faire aspirer et impose violemment ses règles et sa politique. Les migrants frappent à la porte de l’Europe et l’entrée passe par la Grèce. Seule solution : un mur est prévu. Dans cette lourde ambiance, une tête sans corps est retrouvée près de la frontière turque et du fleuve Evros, région où les migrants désespérés et perdus sont de passage, au cœur d’une zone militaire où Frontex est à l’oeuvre, non loin d’un bordel fréquenté assidûment par des militaires violents. Evangelos ne lâchera rien, se confrontera à la misère des migrants, à ce qui les a poussés à prendre la route, aux violences inouïes qu’ils subissent, à la corruption, aux manipulations des différents camps politiques qui s’affrontent sur ce champs de bataille… Il remontera l’histoire de la Grèce et d’Athènes pour tenter de savoir pourquoi la Grèce en est arrivée là. Une enquête bien noire qui nous entraîne et nous confronte avec réalisme à l’histoire de l’Europe.

Ecouter la lecture de la première page de "Le mur grec"

Fiche #2938
Thème(s) : Littérature étrangère

Les titres de Nicolas Verdan lus par Vaux Livres


Andreas ESCHBACH

En panne sèche
Atalante

1 | 763 pages | 20-03-2009 | 26.5€

en stock

Markus Westermann est un jeune allemand ambitieux que le rêve américain a aspiré aux Etats-Unis. Guidé par l’envie de réussite, il croit tenir le filon après sa rencontre fortuite avec un vieil autrichien Karl Walter Block qui prétend avoir établi une méthode révolutionnaire et infaillible de détection de nouveaux champs pétrolifères. Markus, rapidement convaincu, s’engage à corps perdu dans ce projet qui rencontre initialement doute et scepticisme. Mais la découverte en Dakota du sud d’un nouveau gisement convainc les investisseurs et bouleverse quelques visions de la politique énergétique alors que les gisements mondiaux s’épuisent peu à peu. La raréfaction de l'or noir affecte évidemment le quotidien de la population et provoque une mutation de fond dans la société (transports professionnels et de loisirs, fabrication...). Andreas Eschbach vous entraîne dans une plongée (sans retour) dans l’histoire de l’or noir et donc dans l’histoire du monde. Ce roman didactique, provoquant réflexion et interrogations, sans aucune lourdeur, montre la prépondérance actuelle de cette matière première dans notre quotidien, sa prépondérance dans la mondialisation et dans les décisions politiques qui l’accompagne aujourd’hui, mais également hier puis demain. Les plus de 700 pages de ce pavé économico-écologico-géopolitique se dévorent sans lassitude et avec un intérêt croissant. L’auteur par ses différents modes de narration attire le lecteur et ne le lâche plus, il voyage dans le temps (passé, présent, futur), il oscille entre l’échelle individuelle et universelle, les anecdotes sont mêlées aux rappels historiques et aux destinées des membres d’une famille allemande confrontés à nos préoccupations contemporaines mais également impliqués dans la recherche de solutions aux problèmes énergétiques. Les destins individuels se retrouvent liés au destin collectif, l’intrigue est mêlée à l’Histoire et la géopolitique, le tout toujours avec sens et à bon escient. Un texte qui ne tombe pas dans le catastrophisme mais qui tente de donner une vision possible et réaliste des bouleversements et des mutations que provoquerait la fin du tout pétrole. Un roman d’anticipation extrêmement bien documenté en espérant que cela reste purement fictif mais qui peut l’affirmer…

Fiche #539
Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir
Traduction : Frédéric Weinmann





- Verdan - Eschbach