« Le vieillissement frappait ainsi. Par à-coups. Au gré des épreuves, des maladies, des deuils. Ce n’était pas vrai qu’on vieillissait peu à peu. Non. On vieillissait subitement. Mais à plusieurs reprises. Par paliers. »
Olivier Adam

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97398554

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Erri De Luca - Le tour de l'oie

Erri DE LUCA

Le tour de l'oie
Gallimard

165 pages | 23-02-2019 | 16€

Un homme, soixante dix ans, seul chez lui, entame une conversation qui vire parfois à la confrontation avec le fils qu’il n’a jamais eu. Evidemment ce bilan de vie est prétexte à aborder moult thèmes universels qui touchent et questionnent chaque lecteur. Portrait d’un homme écrivain qui n’a pas oublié qu’il avait été ouvrier, qui n’a pas oublié les montagnes qu’il a gravies, ses parents et sa maison, ses lectures et les écrivains qui l’ont accompagné, ses expériences d’escalade comme sa rencontre avec la justice, mais aussi ses engagements politiques (« … un engagement politique repose sur un comportement plutôt que sur un idéal. ») qui n’ont pas varié et sa fidélité à ses choix moraux et éthiques. L’écrivain revient également sur l’acte d’écrire et sur ses écrits, « Ce qui m’importe c’est la page qui me tient éveillé pendant que je l’écris, non pas celles déjà écrites, jamais plus relues. » et leur avenir. Une confession éclairante d’un grand Monsieur, guide en montagne et dans la vie.

« La liberté que j’ai connue a été celle d’aller et de rester là où je ne pouvais faire autrement. »

« La littérature parvient à sauver une langue même de l’usage qu’en font les bourreaux. »

« Exister, ici et maintenant, n’est ni nécessaire ni justifié par un devoir d’exister. »

« La liberté a été d’avoir un dé en main avec le choix de le lancer ou pas, comme devant un mur, à escalader ou pas. »

« En littérature, l’indescriptible n’existe pas. »

Ecouter la lecture de la première page de "Le tour de l'oie"

Fiche #2302
Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Danièle Valin


Autres livres de Erri De Luca lus par Vaux Livres

Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres