'Je pensais souvent à ce cinéaste japonais, Ozu, qui avait fait graver ces simples mots sur sa tombe : Néant. Moi aussi je me promenais avec une telle épitaphe, mais de mon vivant.'   Jean-Pierre Martinet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



23006676

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Gildas Guyot - Maktaaq








Gildas GUYOT
Maktaaq
In8
285  pages
18  euros

18-10-2020

 

    Seth, vingt-deux ans, il a longtemps rêvé d’une carrière dans le base-ball, il est finalement plombier et une vie sans surprise. Son grand-père Ati vient de rejoindre la maison familiale après la mort de sa femme. Ati parle peu, mais franchement et directement, sans fioriture, parfois avec violence et ironie, « un animal assez difficile à approcher ». Relation tendue donc, mais la tendresse et l’admiration ne sont jamais loin et « Pourtant, il exerçait sur Seth un magnétisme contre lequel il lui était impossible de lutter ». En arrivant le grand-père confie une cassette à la famille leur conseillant de la regarder. Seul Seth s’y attellera pour une plongée absolue dans le monde des Inuits dont Ati est un digne (peut-être le dernier ?) représentant. Ati est arrivé avec sa mythique Chevrolet Impala et il propose un marché à Seth : un long voyage (peut-être plus long qu’il ne le pense), de Los Angeles à Vegas, et l’Impala sera à lui. Seth ne peut refuser cette proposition malgré ses craintes et le fait de rater un match important des Dodgers. En parallèle, le lecteur partagera donc la découverte d’un monde singulier et disparu (« Il est des mondes dont on n’apprécie les subtilités qu’à l’instant où on les voit disparaître. ») par Seth et le long voyage d’Ati et Seth, entre chaud et froid, entre désert et glace, entre colère et sourire, pour qu’ils puissent se connaître, se découvrir et s’apprivoiser, en espérant qu’il ne soit pas trop tard...

Ecouter la lecture de la première page de "Maktaaq"   

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Gildas Guyot lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur In8 lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture