« La paix, c'est de la guerre endormie. »
Hélène Cixous

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45650347

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Xavier-Marie Bonnot - Berlin requiem

Xavier-Marie BONNOT

Berlin requiem
Plon

360 pages | 03-08-2021 | 19€

En 1954, Wilhelm Furtwängler le chef d’orchestre réputé de l’opéra royal du Danemark est en fin de parcours et l’opéra lui cherche un remplaçant. Ce sera Rodolphe Meister un jeune chef de 28 ans. Deux destins opposés marqués par l’Histoire. Wilhelm Furtwängler accompagna la montée (il ne pensait pas qu’Hitler accèderait au pouvoir) puis le règne d’Hitler. Plaçant la musique au-dessus de tout, la musique n’est pas politique, il se laissa avec complaisance manipuler et resta en Allemagne pour continuer de pratiquer son art, prit quelques distances, ne pas laisser l’art et l’Allemagne aux mains de ces gens là. Il lui faudra néanmoins prouver à la fin de la guerre qu’il ne fut pas un vrai nazi. Rodolphe est le fils de la cantatrice célèbre Christa et enfant admirait Wilhelm. Mais pressentant la suite et fuyant les nazis, Christa et Rodolphe s’exilèrent en France où ils furent rattrapés par les nazis. Christa fut déportée et revint détruite des camps alors que Rodolphe entra en résistance. Ces deux musiciens ont donc beaucoup de choses à se dire, à découvrir, à partager, à débattre : la musique, les interprétations et la direction, l’histoire, l’Allemagne mais aussi à leur grande surprise leur histoire intime. Un roman historique captivant qui mêle efficacement la grande histoire et histoire intime et illustre les liens effectifs ou non entre art, musique et politique.

« L’art est le seul placement vraiment impérissable du travail et de l’effort de l’homme. »

Ecouter la lecture de la première page de Berlin requiem

Thème(s) : Littérature française