« La paresse, ce n'est ni la flemme, ni la mollesse, ni la dépression. La paresse, c'est autre chose : c'est se construire sa propre vie, son propre rythme, son rapport au temps - ne plus le subir. »
Hadrien Klent

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

47640602

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jeanne Benameur - La patience des traces

Jeanne BENAMEUR

La patience des traces
Actes Sud

200 pages | 13-02-2022 | 19.5€

Simon Lhumain est psychanalyste, écouter les autres et s’oublier, le métier d’une vie oubliée. Néanmoins, un fait anodin, un bol cassé et tout explose. Le passé nié jaillit violemment, une vieille trace enfouie se réveille, la colère l’accompagne. Le moment crucial d’une rupture, rupture d’amitié, rupture d’amour au cœur d’un jeune trio, il n’a jamais oublié Louise et Mathieu. Alors « Il a besoin de commencer un autre chemin » et achète un billet d’avion aller sans retour pour le Japon et les îles subtropicales à la végétation luxuriante de Yaeyama. Il y rencontre un vieux couple, Madame et Monsieur Itô. Une douce relation amicale se noue rapidement et « Ce couple veille sur lui et c’est une sensation qu’il n’a pas eu depuis longtemps. » Retrouver le silence (« Il va se mettre au silence. Et il a peur. »), entre ce silence, la nage, les bains dans les eaux très chaudes, les repas aux odeurs singulières, l’observation et l’attention portées à ce couple et leurs activités (la femme collectionne les tissus et kimonos anciens et l’homme pratique le kintsugi), sa colère va progressivement s’éloigner, il va apprendre à pardonner, accepter de ne pas comprendre, de ne pas tout maîtriser, d’avoir peur, un chemin apaisant pour se libérer, trouver la sérénité, une vraie renaissance réjouissante et réconfortante.

« Mais qui peut être à la hauteur des rêves de quelqu’un d’autre… »

« La rage c’est de ne pas réussir à aimer ce qu’on désire. »

Ecouter la lecture de la première page de La patience des traces

Thème(s) : Littérature française