« On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait. »
Nicolas Bouvier

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97398239

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Gary Victor - Clair de manbo

Gary VICTOR

Clair de manbo
Vents d'ailleurs

216 pages | 14-05-2008 | 16€

en stock

Gary Victor dans ses odyans (histoires racontées devant un auditoire) nous fait rencontrer des haïtiens au centre de la lutte pour le pouvoir mais aussi pour la vie. Un roman sous forme de fables ou de contes qui dresse un tableau acide des politiques haïtiens avides de pouvoir et de richesse et peu préoccupés du quotidien du peuple. Humour, ironie, réalisme, spiritualité, fantastique, voyage au centre de la magie haïtienne et des croyances vaudoues, tout y est ! Une série de personnages inoubliables accompagnent la tentative de prise du pouvoir d’Hannibal Sérafin, que de luttes féroces pour le pouvoir. Vivifiant ! La Fontaine ne renierait pas ce texte ! Gary Victor, un auteur incontournable à découvrir absolument (cf. "Les cloches de la Brésilienne")

« L’histoire de ce pays ne s’écrit pas dans les livres. Elle n’est même pas transmise oralement. L’histoire ici s’écrit dans la boue des cimetières, dans les pactes qui se nouent dans les corridors où pullule la vermine. L’histoire de ce pays, c’est la victoire perpétuelle du Mal sur le bien. »

« Combien d’hommes valables et patriotes n’avaient-ils pas payé de leur vie le fait d’avoir négligé la puissance des forces maléfiques dans ce pays où, d’après les manuels d’histoire, il avait fallu une cérémonie occulte pour conquérir l’indépendance ? »

« Le général recommanda à Hannibal Sérafin d’installer toute sa famille à l’étranger, car ce pays n’était qu’un lieu de passage où l’on s’enrichit vite pour filer ensuite sur d’autres rives »

Fiche #395
Thème(s) : Littérature étrangère


Autres livres de Gary Victor lus par Vaux Livres

Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres