'Vieillir te fait remonter l'enfance en bouche.'   Fabienne Juhel

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



14793251

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Gary Victor - Le sang et la mer








Gary VICTOR
Le sang et la mer
Vents d'ailleurs
192  pages
17  euros

16-10-2010

 

    Hérodiane vit avec son frère Estevèl à Paradi un quartier d’un bidonville de Port-au-Prince. Ils ont suivi le chemin de l’exode rural à la mort de leur mère. Avant son décès, Estevèl lui a promis de protéger Hérodiane et ils rejoignent la capitale afin qu’elle puisse prolonger ses études. Pourtant le livre débute alors que la jeune fille est agonisante après un avortement raté. Elle revient alors sur son attente du prince charmant, sa rencontre avec Yvan un jeune et riche mulâtre icône de la haute société haïtienne, son appréhension de la différence de son frère, les lourdes inégalités qui pèsent sur la société haïtienne, les oppositions entre communautés, entre riches et pauvres (« Pourquoi nous, parce que nous habitons Paradi, ne pouvons-nous pas être comme les autres ? »)… Le quotidien est terrible mais jamais désespéré, chaque jour est une lutte mais l’espoir même ténu subsiste. Gary Victor réussit encore brillamment à dresser, par l’intermédiaire de personnages forts, un portrait sans pathos ni misérabilisme de l’humain haïtien avec toujours une pointe de fantastique ou de surnaturel.

« Il sait qu’il doit travailler dur, donner son sang à cette terre pour pouvoir espérer, un jour, laper sa goutte de ciel. Moi, j’avais cru pouvoir aller plus vite. Nous, les femmes, sommes arrivés, pour notre malheur parfois, à considérer comme normal, obligatoire même, un chemin pavé de briques cuites au feu de l’enfer. »

Thème(s) : Littérature étrangère

 


Les titres de Gary Victor lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Vents d'ailleurs lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture