« Contrairement à ce qu’on croit, on meurt à petit feu. »
David Trueba

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

96778182

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Fabienne Swiatly - Une femme allemande

Fabienne SWIATLY

Une femme allemande
La Fosse aux Ours

122 pages | 25-07-2008 | 16.2€

La narratrice dont on ne connaîtra pas l’identité est allemande, « une femme allemande ». Au lendemain de la guerre, elle erre dans les ruines de sa ville à la recherche de tout et de rien pour tenter de survivre. Elle appartient au camps des vaincus et les soldats vainqueurs qui traversent la ville le savent… Pourtant elle semble heureuse et croit en son avenir (« Elle aspire le monde, elle aspire le bleu du ciel. Elle n’est pas morte et c’est si bon malgré la faim. »). Jusqu’à sa rencontre avec un soldat français plus attentionné que les autres, rencontre suivie de la naissance d’un enfant. Vite mariée, elle espère son départ pour la France comme une libération, une respiration, un envol. Mais vite mariée, vite malheureuse… (« …les enfants venus trop tôt ne font pas les bons ménages »). Elle débarque en Alsace où la langue est proche de l’Allemand mais différente, où la vie ressemble à la vie allemande mais pas totalement, où les relations humaines lui font sentir qu’elle reste et restera « une femme allemande ». Elle en devient différente puis indifférente, usée, sans espoir et sans attente, inerte. Elle ne voit pas ce qui pourrait la surprendre, tout demeure figé, défini, même les naissances de ses enfants et sa mort (« La femme allemande mourra donc en pays étranger »). Profond et bouleversant portrait d’une femme dont le destin définitivement marqué l’Histoire ne pourra s’ouvrir à l’inattendu et rebondir.

« Personne pour lui dire que grandir ne suffit pas pour être à la hauteur de ses désirs »

« Elle ne sait pas que l’oubli est un fragile labeur contre l’effondrement »

Fiche #424
Thème(s) : Littérature française


Autres livres de Fabienne Swiatly lus par Vaux Livres

Autres livres suivants

Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres