'La fleur possède en son coeur, comme un secret bien gardé, les clés de notre bonheur.'   Dorothée Piatek

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13662062

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Frédéric Pagès - Du pur amour et du saut à l'élastique








Frédéric PAGÈS
Du pur amour et du saut à l'élastique
Maren Sell
206  pages
17  euros

28-02-2011

 

    Max de Kool l’amoureux de Kant (comme Jean-Baptiste Botul, n’est-ce pas M. BHL ?) et du sublime est de retour pour notre plus grand bonheur (mais qu’est-ce que le bonheur ?). Amoureux de Kant certes, mais également amoureux des longues et merveilleuses jambes fines et surtout celles de Blandina Blandinova (mais qu’est-ce que le beau ?) ! Max se laisse quelque peu entretenir et porter par cette rencontre et cette belle histoire d’amour aurait pu durer sans son aversion extrême de Julio Iglesias qui l’entraîne dans des colères et violences ultimes (mais d’où vient la colère ?). La belle Blandina en fera les frais un jour d’écoute de la voix mielleuse du chanteur andalou. Notre éternel futur agrégé de philosophie (cinq tentatives) se retrouve alors à la rue et part faire un bilan nietzchéen dans un hôtel perdu des Alpes. Suffisamment reculé pour accueillir également un groupe d’étudiants venus partager un week-end d’intégration particulièrement festif et « la vie est un télésiège qui ramène les mêmes problèmes »... Tout est sujet à philosophie, toujours avec humour. Le lecteur complice ressent le bonheur et le plaisir que doit éprouver Frédéric Pagès à l’écriture de ses romans, le plaisir est partagé et l'on a l’impression de se retrouver à le regarder par-dessus son épaule noircir les pages et rire de concert avec lui. Un sérieux et sublime (sublime ou beau ?) moment de détente, enrichissant et jubilatoire, et c’est assez rare pour ne pas le manquer !

"Le jour est beau mais la nuit est sublime"

"Il faudrait qu’il y ait des urgences philosophiques comme il y a des urgences psychiatriques."

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Frédéric Pagès lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Maren Sell lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture