« Parce que les femmes, en vérité, ça ne veut rien dire pour un homme. Avant qu’il ne rencontre celle qui supprime le pluriel. »
Franck Bouysse

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46014000

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Anne-Marie Garat - La nuit atlantique

Anne-Marie GARAT

La nuit atlantique
Actes Sud

308 pages | 22-03-2020 | 21.5€

Hélène est enfin décidée à se débarrasser et vendre sa petit villa isolée sur la dune d'une petite station balnéaire de Gironde. Elle l’a achetée il y a dix ans, ne l’a guère utilisée et cette vente marque une rupture, une rupture avec dix ans de vie de femme libre, active et célibataire nullipare, mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu : un photographe nippo-canadien squatte la maison puis Bambi, sa filleule adorée, débarque à l’improviste avec son mal être, sans compter quelques rencontres inattendues avec le voisinage alors que l’océan en profite pour se déchaîner. Instant de bilan pour découvrir et accepter que la souffrance et les difficultés de ces dix années passées sont finies et que la vie continue. De vrais personnages et thématiques, un face-à-face maîtrisé entre présent et passé mais dommage que parfois le style crée une large dune que seuls les lecteurs les plus motivés pourront franchir.

« Ce que lisent les gens est une porte d’entrée royale sur leur territoire le plus privé, un aveu ou une déclaration publique de tout ce qui agite leur esprit et leurs sentiments, leurs attentes, leur rêves et leurs désirs imaginaires, des plus compromettants parfois, leurs impasses et leurs errements… »

Ecouter la lecture de la première page de La nuit atlantique

Thème(s) : Littérature française