« Etre vulnérable, c’est pas un vice, une perversion ! C’est la condition humaine, non ? »
Dominique Celis

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46013622

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Marie-Eve Lacasse - Autobiographie de l'étranger

Marie-Eve LACASSE

Autobiographie de l'étranger
Flammarion

182 pages | 25-04-2020 | 18€

Marie-Eve Lacasse à travers 94 courts récits dresse le portrait d’une jeune femme (à peine quarante ans) nulle part chez elle, toujours à part, à l’extérieur, jamais à sa place, étrangère à sa vie. Originaire du Canada, exilée en France, naturalisée avec difficulté, donc ni Canadienne, ni Française. Elle a toujours été embarrassée, tiraillée avec ce qu’elle est, son image, ses idées, sa façon de se comporter, sa relation aux autres, avec sa petite fille, la révélation de son homosexualité, elle est sans concession avec elle-même et les remises en question permanentes. Seul espace de sérénité et de plénitude, le chemin qu’elle suit avec ses écrivains favoris et la littérature. Alors progressivement, elle acceptera de les rejoindre et d’écrire, mais « Ecrire pour le livre, pour servir le livre, car il n’y aucun autre espace de liberté possible. » Une introspection vive et percutante qui évite le nombrilisme et anime une jeune femme sur le chemin de la liberté et de l’acceptation de soi : « Mais qu’est-ce qu’être soi, sinon la succession des transformations qui nous composent, comme un palimpseste ? »

« Aimer c’est comme écrire : il faut être attentif aux choses. »

Ecouter la lecture de la première page de Autobiographie de l'étranger

Thème(s) : Littérature française