'Publier un livre c'est procéder à un lâcher de vampires. Car un livre est un oiseau sec, exsangue, avide de chaleur humaine, et lorsqu'il s'envole, c'est à la recherche d'un lecteur,être de chair et de sang, sur lequel il pourra se poser afin de se gonfler de sa vie et de ses rêves. Ainsi le livre devient ce qu'il a vocation d'être : une oeuvre vivante.'   Michel Tournier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13661899

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Antoine Choplin - La nuit tombée








Antoine CHOPLIN
La nuit tombée
La Fosse aux Ours
125  pages
16  euros

21-06-2012

 

    Gouri est heureux, il conduit sa moto à laquelle il a adjoint une remorque bringuebalante. Une émotion contenue l’anime, il revient sur les lieux où il vivait avec sa femme et sa fille. Avant. Avant l’accident de la centrale de Tchernobyl. Avant sa fuite vers Kiev. A peine inquiet, sa mission dans la zone interdite le réjouit, revoir ses quelques amis qui sont demeurés sur place, revoir son appartement, là où sa fille Ksenia a fait ses premiers pas, à commencer de grandir. Il revient aussi pour elle, fera une halte chez Vera et Iakov, ses amis. Ils évoqueront quelques souvenirs, de leur joyeuse jeunesse, de ce monde disparu à jamais mais aussi de l’accident (« Enterrer la terre, évacuer les gens. ») et de ses conséquences permettant ainsi à Iakov d’oublier peut-être quelques instants sa maladie, puis Gouri partira remplir sa mission. Les courts récits d’Antoine Choplin sont toujours intenses, saisissants, une grande humanité émane de tous ses textes. Chaque mot est pesé, l’émotion affleure à chaque page, l’empathie pour les personnages inexorable. Incontournable !

« … des fois, je pense au diable et je me dis tien, si ça se trouve, il a installé ses quartiers dans le coin, et il est là, à bricoler. Il profite de l’aubaine pour se fabriquer un monde à lui. A son image. Un monde qui se foutrait pas mal des hommes. Et qu’aurait surtout pas besoin d’eux. Ca colle le vertige, ça, quand on y pense. Un monde qui continue sans nous. Hein. »

Ecouter la lecture de la première page de "La nuit tombée"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Antoine Choplin lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur La Fosse aux Ours lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture