'Les historiens ont écrit, encore et encore, sur chaque massacre, chaque génocide, chaque convulsion de l’Histoire. Plus jamais cela. Chaque génération a prononcé cette phrase. Est-ce que l’Histoire ne sert à rien ?'   Laurent Gaudé

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



16426996

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Minh Tran Huy - Voyageur malgré lui








Minh TRAN HUY
Voyageur malgré lui
Flammarion
232  pages
18  euros

29-10-2014

 

    Minh Tran Huy a déjà abordé avec succès la douleur de l’exil et aurait pu continuer avec l’histoire de Line et de son père qui, en elle seule, présente matière, densité, émotion, et suscite réflexion sur cette blessure que représente l’abandon de son pays d’origine (« … il tachait de trouver son chemin traçant sa route avec cette tranquille obstination qui lui avait permis de surmonter des fléaux qui, pour moi, n’étaient que des mots : la pauvreté, la maladie, la guerre. Son quotidien du temps où il vivait au Viêtnam, dont seul l’exil l’avait sauvé. »). Line réussira enfin briser le silence de son père mais la douleur demeurera immense et la blessure ouverte (« Seulement, si le présent m’échappe comme il m’a toujours échappé, plus instable et fuyant qu’une coulée de sable ou de poussière, le passé continue de vivre en moi avec une telle netteté, une telle clarté… Toutes ces années où je me suis tu, je n’ai pas pour autant perdu la mémoire. »). Pourtant Minh Tran Huy choisit une autre voie avec beaucoup de singularité. Elle étend le thème aux voyages contraints et nous propose de suivre deux voyageurs, personnages modestes et oubliés ayant existé. Albert Dadas, premier cas officiel de tourisme pathologique (dromomanie), parcourut le monde sans vraiment savoir pourquoi, fréquenta régulièrement les prisons du monde et les consultations du docteur Tissié. Samia Yusuf Omar représenta son pays la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Arrivée dernière, elle n’aura de cesse ensuite de courir, courir encore, pour gagner. Mais la guerre la contraindra à partir pour pouvoir continuer d’assouvir sa passion, son obsession. Entre le documentaire, le roman et l’autobiographie, « Voyageur malgré lui » représente un superbe et très émouvant hommage à un père, à trois anonymes emblématiques de l’errance et du déracinement et permet ainsi de ne pas les oublier.

Ecouter la lecture de la première page de "Voyageur malgré lui"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Minh Tran Huy lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Flammarion lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture