'Je pensais souvent à ce cinéaste japonais, Ozu, qui avait fait graver ces simples mots sur sa tombe : Néant. Moi aussi je me promenais avec une telle épitaphe, mais de mon vivant.'   Jean-Pierre Martinet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



18766168

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jean-Philippe Blondel - La grande escapade








Jean-Philippe BLONDEL
La grande escapade
Buchet-Chastel
268  pages
18  euros

16-09-2019

 

    « La grande escapade » est un roman emblématique de la France des années 70 et des mutations de l'époque. Il dissèque la vie des enfants, des parents, des instituteurs d’une petite ville non loin de Paris. Tout a changé depuis : les enfants ne sont plus les mêmes, les relations familiales, les relations prof-elève, l’école, les méthodes pédagogiques, tout a évolué drastiquement et ce roman nous le démontre habilement en exposant notamment les peurs de ceux qui s’apprêtent à les vivre. Les gens vivaient alors encore ensemble, évidemment de belles choses en découlaient mais aussi d’autres moins lumineuses, toute communauté a ses travers. On suit l’évolution de ce monde autour de Philippe Goubert, 10 ans (en 1975), un enfant sage, attentif, un peu maladroit et d’une palette de personnages, enfants et adultes. On va partager avec lui ses aventures, le début de la mixité, l’évolution même ténue du statut de la femme, les évolutions pédagogiques de certains instituteurs qui pointent, les convictions des adultes qu’ils ont un rôle prépondérant auprès de leurs enfants. Ce petit monde bouillonne et il faudra attendre « la grande escapade », un voyage où quelques-uns de ces acteurs laisseront libre court à leurs sentiments et envies pour qu'ils acceptent ces changements dans leur vie intime. Entre rire et gravité et toujours avec nuances, Philippe Blondel aime ses personnages et nous les fait aimer avec toujours autant de bonheur et de charme.

« Parfois les adultes ignorent le poids qu’ils peuvent avoir sur la destinée des enfants qui ne sont pas les leurs. »

« Ce qu’on souhaite avant tout, c’est que rien ne change radicalement et que chacun puisse vivre son existence comme il l’entend, tout en ayant bonne conscience parce que quelqu’un d’autre s’occupe des milieux défavorisés. Bref, on est de gauche, quoi. D’une gauche de la couleur du rosbif qu’on sert régulièrement lors de ces repas. Pas saignant. Ni bien cuit. Juste à point.


Ecouter la lecture de la première page de "La grande escapade"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Jean-Philippe Blondel lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Buchet-Chastel lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture