« Quand les hommes bradent leurs rêves, les tragédies commencent. »
Fabienne Swiatly

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45652227

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Thomas B. Reverdy - Climax

Thomas B. REVERDY

Climax
Flammarion

335 pages | 13-08-2021 | 20€

C’est le roman de la fin du monde : à la fois récit, roman, roman d’aventures, conte, essai... qui croise la fin de notre monde et un récit fantastique ou une prophétie de la fin du monde de la mythologie nordique. Une montée en puissance hélas mortifère jusqu’au climax, « le moment où tout bascule. » Le constat est maintenant à peu près partagé, notre monde dans son état actuel arrive au bout du chemin mais l’économie mondiale ne dévie pas. Qui prendra la responsabilité de la stopper, de la réorienter, de la ralentir ? « Qui veut expliquer à ses enfants que le monde est pourri de l’intérieur, comme une grosse pomme ? » alors le Titanic garde avec ses œillères son cap... La Norvège continue donc d’exploiter les ressources pétrolières et a construit un nouveau monstre, Sigurd, une plateforme offshore qui va bientôt tourner à plein rendement sous les ordres d’un ancien militaire russe sans aucun scrupules. Un expert est dépêché sur place pour une dernière expertise. Noah connaît bien l’endroit puisqu’il y a vécu sa jeunesse et l’a quitté après un grave accident. Mais le climat a bien changé : « C’est à l’endroit le plus froid de la planète qu’on mesure le mieux son réchauffement... » : hiver moins long, froid moins intense, dégel précoce, pluie plus fréquente, impact sur la faune... Les équilibres sont rompus, et comme tout est lié, un monde se referme. « On approchait de la fin du monde. On finissait par s’y attendre – on l’avait tellement attendue. » Bientôt « le monde nous aura désertés ». Il retrouve néanmoins son premier amour et la bande de copains qui l’admiraient et avec qui il menait des jeux de rôle : tous sont restés sur place et éprouvent les conséquences de son métier. Des retrouvailles qui ne seront pas épargnées par la fin du monde... Passionnant, puissant, un roman ample (plusieurs romans dans le même) aussi brillant dans la forme que dans le fond.

« La lumière, c’est aussi évident pour reconnaître son pays que la couleur du sol et les essences des arbres, la forme des montagnes, les odeurs des villes et l’arrière des maisons. »

« Les grands méchants ne sont plus climatosceptiques. Au contraire : ils ont compris tout le profit qu’on pouvait tirer du réchauffement, et qui l’accentuera à son tour. Il n’y a pas de raisons que ça s’arrête, avant d’avoir achevé la destruction de notre écosystème. »

« C’est infini, la douleur. Ca ne se guérit que par épuisement. »

Ecouter la lecture de la première page de Climax

Thème(s) : Littérature française