« Aussi la solitude n’existe-t-elle pas, pour celui qui garde à l’esprit qu’il est à chaque instant en relation avec son prochain et avec le reste du monde. »
Wolfang Hermann

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98104739

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Anne Delaflotte Mehdevi - Trop humain

Anne DELAFLOTTE MEHDEVI

Trop humain
Buchet-Chastel

320 pages | 25-01-2024 | 21.5€

en stock

A Tharcy, petit village de campagne, cela devient exceptionnel, un café, le Bal, garde ses portes ouvertes. Grâce à Suzie, « le prénom d’une nostalgie ». Le café et Suzie ne font qu’un, une institution, un monument, ils semblent là depuis toujours. Un café à l’ancienne, où l’on vient discuter, rigoler, s’engueuler, écouter, ou simplement passer du temps, être ensemble, avec les autres, avec Suzie, totalement dévouée. Les anciens continuent de le fréquenter mais ils sont aujourd’hui rejoints par les nouveaux, les néo-ruraux venus s’installer à la campagne. L’un d’eux s’en distingue : Mr Peck, un ingénieur, digne, stylé, riche, qui a acheté le vieux presbytère. Suite à une grave maladie, il repart quelques temps vers la ville. De retour après guérison, il est accompagné du robot Tchap, assistant de vie électronique (AVE), qu’il a développé et mis au point. La froide bestiole dérange et intrigue. Cette nouveauté inattendue provoque en effet étonnement, inquiétude, peur… à la fois du côté des anciens mais aussi du côté des nouveaux arrivants pour diverses raisons. Suzie d’abord en retrait est curieuse et ouverte et va donc progressivement s’y intéresser, les deux vont s’apprivoiser et Suzie s’ouvrira à Tchap comme à personne. Elle lui confiera ce qu’elle n’a jamais avoué à quiconque : son enfance, ses souvenirs douloureux, ses parents… mais le passé, certains préfèrent l’oublier et Tchap l’apprendra. Anne Delaflotte Mehdevi donne naissance à des voix qu’elle sait nous faire entendre, dresse avec son talent habituel le portrait de deux mondes amenés à cohabiter même si le plus ancien est en voie d’extinction, le portrait d’une femme (et de son café) attachante et nous interroge sans manichéisme sur l’installation dans l’intimité « des bêtes à sang chaud » d’une technologie toujours plus puissante et intrusive.

« Les gens romancent leur vie par procuration… Les ragots sont une distraction qu’on s’offre à la campagne à défaut de théâtre… En Province, la mise de départ, au jeu du pas vu pas pris, est beaucoup plus conséquente. »

« L’imprévu pour une machine, c’est la panne. Pour nous le hasard, une coïncidence, l’imprévu c’est la vie. »

Ecouter la lecture de la première page de "Trop humain"

Fiche #3134
Thème(s) : Littérature française


Autres livres de Anne Delaflotte Mehdevi lus par Vaux Livres

Autres livres suivants

Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres