« La passion c’est se faire croire qu’on se construit à travers l’autre, alors qu’on passe son temps à se détruire. »
Angelo Arancio

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

49665542

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Sonatine

Tiffany Quay TYSON

Un profond sommeil
Sonatine

395 pages | 07-08-2022 | 22€

L’histoire commence à White Forest dans le Mississipi en 1976, mais en fait, elle démarre des années plus tôt, peut-être des siècles plus tôt au moment les Séminoles ont commencé d’habiter ces lieux. Roberta Lynn ou Bert, Pansy et Willet (le garçon, l’ainé) sont les trois enfants d’un couple, Loretta et Earl, qui s’aime même si le père est très souvent absent à cause de ses multiples trafics, une famille comme les autres, enfin presque, « Nous étions blancs, mais pas du même blanc. ». Non loin d’eux, habitent Mamie Clem et Chester, leur oncle qui trafique avec leur père et qu’ils évitent. Par un jour de lourde chaleur, les trois, malgré l’interdiction de leur père, vont chercher le frais dans une carrière (soi disant maudite) et se baigner dans l’eau fraiche. Pendant que Pansy (la plus jeune) fait la planche, Bert s’éloigne ramasser quelques fruits sauvages et Willet dans le bois avoisinant. Quelques minutes d’inattention, et Pansy disparaît mystérieusement. C’est la catastrophe, Pansy était la préférée, et ils se sentent responsables. L’enquête ne donne rien, progressivement tout le monde oublie, sauf la famille naturellement, cette disparation va tuer à petit feu Loretta la mère. Bert et Willet ne lâcheront jamais et mèneront l’enquête des années durant pour trouver les clés de cette disparition. Une enquête qui va mettre à jour une multitude de vérités : sur Pansy, sur leur famille, sur leur père, sur Mamie Clem et Chester mais aussi sur l’histoire américaine, la ségrégation et le racisme. Bert sait que « ... nous sommes tous chargés du poids des bagages de nos ancêtres » alors elle lègue cette confession et ses vérités (« Tu es issue de l’eau, de la terre et du sang. ») à la petite dernière de la lignée en espérant qu’elle puisse suffisamment s’en libérer. Attention, bijou ! Vous avez apprécié « Betty », vous allez adorer « Un profond sommeil ». Une construction, une intrigue, des personnages, l’Amérique profonde, une histoire dans l’Histoire, c’est âpre, c’est dense, c'est ample, c’est brillant, c’est noir, magistral.

« La vie prenait des détours mystérieux, merveilleux et tragiques. »

« Ma mémoire était comme une série de grottes reliées les unes aux autres, chacune contenant un fait nouveau et surprenant. »

Ecouter la lecture de la première page de Un profond sommeil

Thème(s) : Littérature étrangère

Traduction : Héloïse Esquié


M.T. EDVARDSSON

Ceux d'à côté
Sonatine

410 pages | 02-01-2022 | 22€

La famille Andersson, Bianca, Micke et leurs enfants, vient de s’installer dans un quartier résidentiel calme de Köpinge, une petite bourgade suédoise. Ils sont immédiatement accueillis par les voisins, passage obligé dans la résidence. En effet, les voisins semblent soudés, ils se connaissent, s’entraident, s’invitent, mais s’observent aussi. A première vue, ils semblent s’apprécier, le bonheur parfait ! Rapidement, le miroir se brise et l’image de ce bonheur deviendra trouble : Jacqueline qui aime semble-t-il semer le trouble dans les couples en séduisant les hommes, Fabian, son fils, gamin différent, solitaire, étrange, Ola voisin intrusif qui a déjà fait preuve de violence, Äke et Gun-Britt les maîtres de la rumeur… Le trouble va naître, la tension s’accroître. Jusqu’au paroxysme qui prendra la forme d’un accident tragique, Jacqueline renversera Bianca. L’accident est le point d’ancrage du récit et il faudra naturellement revenir sur le passé pour comprendre ce drame et les évènements en découlant et vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Âpre et tendu, un vrai régal !

« Les hommes sont aussi des animaux, de bien des façons. Nous nous sommes juste monté la tête en imaginant être exceptionnels. »

« On souhaite toujours ce qu’il y a de mieux pour son enfant, et le mieux est le plus souvent d’être comme les autres, de ne pas trop sortir du lot, de ne pas être bizarre ou différent. »

« Seul un amateur frappe sa proie dès qu’elle mord à l’hameçon. Il faut la bercer dans une impression de sécurité. Et c’est quand elle s’y attend le moins qu’on lui plante le couteau dans le dos en tournant la lame. »

« Parfois, il faut choisir entre soi et quelqu’un d’autre, et on se choisit toujours soi-même. Tous les gens normaux font ça. »

« Ma vie a rarement été comme je la prévoyais. Je suppose qu’il en va ainsi pour la plupart des gens. »

Ecouter la lecture de la première page de Ceux d'à côté

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Rémi Cassaigne


Louise CANDLISH

Chez nous
Sonatine

475 pages | 20-03-2020 | 22€

Bram Lawson s’est encore prendre ! Une deuxième aventure hors mariage, et Fiona décide que c’est terminé. Ils se séparent. Enfin, pas tout à fait. Ils conservent leur belle maison dans un quartier chic de Londres et se la partageront avec leurs deux jeunes fils qui garderont ainsi leurs marques. Quand l’un sera à la maison, l’autre occupera un appartement qu’ils loueront. Fiona est assez fière de son idée et ils arrivent semble-t-il à gérer cette nouvelle situation et les deux garçons semblent le vivre sans perturbation. Elle s’autorise même une aventure avec Toby rencontré par hasard dans un bar. Jusqu’au jour où, en arrivant chez elle, elle trouve des déménageurs en train d’installer de nouveaux propriétaires, un couple qui dit avoir acheté légalement Sa maison ! Ses affaires ont en effet disparu. Elle appelle immédiatement Bram mais son numéro est hors service. « A cet instant, son cauchemar éveillé devient quelque chose de tellement terrifiant qu’il n’a plus de nom. » Se sont-ils fait magistralement arnaqués ou Bram est-il lié à cette mauvaise surprise ? Pourquoi a-t-il disparu ? Fuite ? Machiavélique et tendu à l’extrême avec une construction singulière qui croise les confessions ou les versions de Fiona et de Bram sur l’origine de cette catastrophe mais aussi sa progression au présent.

« Mais personne ne nous a prévenus que les pires désastres seraient ceux dont nous serions seuls responsables. »

« …la fuite n’était que la prison sous un autre nom »

Ecouter la lecture de la première page de Chez nous

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Caroline Nicolas


Greer HENDRICKS

Sarah PEKKANEN

Une femme entre nous
Sonatine

454 pages | 28-07-2018 | 22€

C’est l’histoire d’un chat et de deux souris. Ils sont attendrissants tous les trois. Le chat semble doux, gentil, attentionné, protecteur. La première souris reste étonnée que ce chat brillant s’intéresse à elle. Mais elle y croit jusqu’au jour le matou préfèrera une autre souris. Et les apparences sont souvent trompeuses, le chat possède aussi des griffes et parfois sa sauvagerie originelle jaillit au travers d’un violent coup de pattes. Quant aux souris, si elles arrivent à s’allier pour éviter le pire, elles sont capables de devenir fauve par leurs ruses et intelligences. Néanmoins, le combat demeure a priori déséquilibré alors l’aspect psychologique, les manipulations et faux-semblants sont primordiaux, et Greer Hendricks et Sarah Pekkanen les ont développés avec une attention évidente et accomplie associés à une narration qui monte en puissance tout au long de l’affrontement pour le plus grand plaisir du lecteur (un seul bémol mais qui n’entache en rien la lecture, que les traducteurs adorent à un point inégalé le mot sororité !). Inattendu et très efficace !

Ecouter la lecture de la première page de Une femme entre nous

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Corinne Daniellot, Pierre Szczeciner


Roger Jon ELLORY

Les fantômes de Manhattan
Sonatine

458 pages | 05-07-2018 | 22€

Annie O’Neill, 31 ans, vit au cœur de Manhattan mais finalement quelque peu retiré du monde. Elle est entourée de livres de poche défraîchis dans la petite librairie dont elle est propriétaire. Quelques clients réguliers, quelques occasionnels et son ami et voisin Jack Sullivan. Ses parents sont morts de longue date, alors quand un client commence de lui parler de son père, l’émotion et la curiosité sont immédiatement au rendez-vous ! Cet homme, Forrester, lui propose une lettre écrite par son père à sa mère mais aussi les premières pages d’un mystérieux manuscrit écrit par un certain Haim Kruszwica venu à la libération de Dachau avec un soldat américain. Pourquoi Forrester vient-il aujourd’hui ? A quelle occasion a-t-il rencontré son père ? Pourquoi lui propose-t-il de lire chaque semaine un nouveau chapitre de ce manuscrit qui nous plonge dans les profondeurs de l’histoire de l’Amérique ? Qui est Forrester ? Des questions qui provoqueront également une réflexion sur sa vie, son identité, sa solitude, et déclencheront des rencontres plus ou moins bienveillantes sous l’œil protecteur de Sullivan. Un récit dense, prenant et brillant avec une double narration, une trame originale, une dose de tension, un personnage fragile et attachant qui saura forcer son destin (« il faut savoir saisir sa chance quand elle passe. ») pour trouver, on l’espère, enfin le bonheur en dévoilant puis en composant avec les fantômes qui l’entouraient.

« La vie, c’est les gens. Il y a un début, une fin, et entre les deux, rien d’autre que les gens. On ne peut pas vivre tout seul. »

« Buvons à l’incroyable et terrible ironie de toute chose, d’accord ? »

« Mais enfin, qu’est-ce qu’il faut pour être un tant soit peu heureux en ce monde ? »

Ecouter la lecture de la première page de Les fantômes de Manhattan

Thème(s) : Littérature étrangère

Traduction : Claude Demanuelli, Jean Demanuelli


Giampaolo SIMI

La nuit derrière moi
Sonatine

283 pages | 27-06-2016 | 18€

« Furio est un monstre. » Furio est représentant de commerce, fier de son métier et de son expérience dans le monde de l’édition, il a quatre amours : sa fille, Caterina, sa femme, Elisa, sa voiture ancienne, une Duetto qu’il chouchoute, et enfin ses chaussures, en effet, pour un représentant, les chaussures sont essentielles, pour un monstre aussi... Il a connu Elisa à l’école, l’a épousé et lui a tout offert : une maison quelque peu isolée il est vrai (avec un endettement à très long terme), une petite fille, elle a tout pour être heureuse. Il est le mari idéal et un papa poule, tout du moins l'estime-t-il... Mais que cache son sourire de représentant expérimenté ? Pourra-t-il résister aux difficultés professionnelles et aux mensonges de sa femme ? Giampaolo Simi a mis en place une construction vraiment singulière qui se joue de la chronologie et joue aussi avec le lecteur, fausses pistes, indices parsemés ici et là, observe et décrypte parfaitement la psychologie de ce personnage étrange, et nous offre un texte oppressant et tendu.

« Comme tu l’as appris de tes camarades, dans les vestiaires, on donne le pire de soi. »

« La vérité ne sert jamais à rien, putain, c’est ça, le problème. »

« Le temps est un fleuve lent mais puissant, qui emporte tout avec lui : haine, douleur et surtout énergies. »

Ecouter la lecture de la première page de La nuit derrière moi

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Sophie Royère


Robert POBI

Les innocents
Sonatine

446 pages | 26-11-2015 | 21€

Pas grand-chose n’effraie Alexandra Hemingway. Elle sait prendre les risques nécessaires pour résoudre ou régler ses affaires. Et son corps en porte les stigmates… Lorsque l’on retrouve un corps d’enfant dans l’East River affreusement mutilé, elle se lance immédiatement à fond dans l’enquête. Néanmoins, lorsque les meurtres et macabres découvertes s’enchaînent, elle commence de trembler et de douter, heureusement, sa ténacité est extrême, et il fallait ça pour remonter les fils particulièrement mêlés de cette enquête. Un roman âpre et tendu (âmes sensibles, passez votre chemin), une intrigue particulièrement complexe, et une enquêtrice tête brûlée attachante.

Ecouter la lecture de la première page de Les innocents

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Arnaud Baignot


Elizabeth LITTLE

Les réponses
Sonatine

495 pages | 21-04-2015 | 21€

Janie Jenkins vient de passer dix ans en prison. La jeune femme insouciante et déjantée avait des relations houleuses avec sa mère, la mystérieuse et fortunée Marion Elsinger. Et quand celle-ci est retrouvée assassinée dans sa maison avec à ses côtés sa fille, Janie est suspecte, accusée puis condamnée. Mais, après sa libération, Janie veut des réponses : qui est vraiment cette mère ? Janie n’a aune mémoire des faits de la soirée tragique, l’a-t-elle réellement tuée ? Elle se lance dans une enquête complexe au cœur d’une Amérique profonde, au fond du Middle West et pour ne rien arranger, elle a l’Amérique à ses trousses qui continue de la croire coupable. Le rythme va crescendo, l’enquête est bien menée, les personnages singuliers et la fin inattendue. Encore une belle réussite chez Sonatine !

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de Les réponses

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Julie Sibony


Roderick THORP

La traque
Sonatine

615 pages | 08-08-2014 | 22€

La traque aurait pu s’appeler Chasseurs puisque le lecteur rapidement horrifié assiste impuissant à deux chasses simultanées et concurrentes. Phil Boudreau de la brigade des mœurs de Seattle connaît parfaitement le terrain et ses acteurs et actrices. Aussi lorsque ses collègues découvrent le corps d’une jeune femme dans la Green River, ils l’appellent pour l’identifier. Boudreau l’identifie immédiatement et suspecte une de ses anciennes « rencontres », Garrett Richard Lockman. Son avis et son rapport sont ignorés et les morts se multiplient, toujours des jeunes femmes, pratiquement toujours des prostituées et souvent le même mode opératoire. Le tueur de la Green est né. Boudreau est écarté de l’enquête mais n’abandonne pas. Hargneux, teigneux, entêté, obsédé par ces mortes et ce Lockman, il continue telle une hyène patiente, en solo, son enquête faisant fi des obstacles répétés et troublants de sa hiérarchie. Dans le même temps, Garrett Richard Lockman continue de chasser les jeunes prostituées et trouve son plaisir en voyant s’éteindre la lumière de la vie au moment de son orgasme. Tout puissant, manipulateur, rusé, et sans limite, il répand la psychose dans la ville. La panique guette, et il faudra près de dix ans pour que les meurtres s’arrêtent. Enfin, jusqu’au prochain… Oppressant, inquiétant, terrifiant, le mal absolu a trouvé un nouveau et "digne" représentant !

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de La traque

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Michelle Charrier


David CORBETT

Une certaine vérité
Sonatine

550 pages | 10-08-2013 | 22€

En 1994, Jude McManus a 17 ans quand son père est retrouvé mort dans les eaux d’un lac. Il était flic à Chicago et de lourds soupçons pesaient sur lui et son équipe, Phil Stroke et Bill Malvasio. Accident ? Suicide ? Cette disparition ne sera jamais élucidée même si Jude assiste à la perquisition en règle de sa maison par les collègues de son père qui ne se gênent pas pour donner leurs avis. Phil et Bill quittent quant à eux le devant de la scène… On retrouve Jude en 2004 comme garde du corps d’Alex, un scientifique américain, dans la République du Salvador. Dans ce pays gangrené par la pauvreté, la violence et la corruption, Alex est venu réaliser un audit pour un grand groupe concernant l’exploitation de l’eau. Bill Malvaisio navigue également entre les Etats-Unis et le Salvador. L’homme n’a plus aucune limite et il agit aussi bien pour son compte que comme homme de main d’un chef mafieux. Bill contacte alors Jude lui proposant de faire venir au Salvador Phil Stroke pour le relancer et le sortir de la panade. Jude y voit l’occasion de connaître enfin la vérité sur la fin de son père mais une certaine proximité avec ces deux hommes a résisté au temps et aux doutes sur leur honnêteté à Chicago. Bill parait sincère et repenti, mais Bill ne fait rien gratuitement… et Jude même s'il refuse longtemps la réalité, vient de tomber dans un engrenage terrible. La trame est dense puisqu’elle allie une intrigue haletante, un portrait efficace des relations entre l’Amérique et le Salvador comme de l’état affolant de cette République.

Premier roman

« Je pense que nous sommes tous des ordures. »

« Et qu’était l’amour sans un peu de trahison ? »

« Peut-être qu’ici c’est ça, la seule solution quand on veut sauver quelque chose, pensa-t-elle en rentrant dans la maison. Il faut le tuer d’abord. »

« Pourquoi est-il si difficile pour nous autres Américains – et pus particulièrement pour nous autres hommes américains – de concevoir qu’on puisse ne pas avoir envie de nous ? »

Ecouter la lecture de la première page de Une certaine vérité

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Pierre Szczeciner


Penny HANCOCK

Désordre
Sonatine

382 pages | 02-06-2013 | 20€

Sonia, la quarantaine, vit dans la maison de ses rêves, de son enfance, au bord de la Tamise, un fleuve puissant, changeant, personnage omniprésent. Depuis quelques mois, son mari Greg la délaisse, voyage beaucoup et souhaite vendre cette maison pour partir loin des rives de ce fleuve. Sa fille Kit a rejoint d’autres cieux. A force de contempler ce fleuve, les souvenirs refluent et au milieu de cette enfance, le mystérieux Seb qui semble l’avoir marquée à jamais. Aussi, lorsque Jez, un jeune de 15 ans, le neveu de son amie Helen, vient emprunter un disque de la collection de Greg, elle ne veut plus le quitter, et en un instant, elle décide de le retenir, de le séquestrer. Obsédée par sa jeunesse, son physique, son apparence, elle le veut exclusivement, sans partage et le séjour se prolonge d’autant plus que l’enquête la délaisse et s’oriente vers un coupable inattendu. La violence est contenue ce qui accroît la tension jusqu’à la rupture ! La fluidité du récit est assurée par l’alternance des points de vue et des descriptions des quotidiens des deux femmes. Une trame et un suspense envoûtants, tendus, stressants, sans temps mort, vous ne contemplerez plus la Tamise du même œil !

Ecouter la lecture de la première page de Désordre

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Julie Sibony


L.C. TYLER

Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage
Sonatine

235 pages | 16-08-2012 | 16.2€

Ethelred Tressider continue de rêver de Booker Prize alors qu’il édite des romans sous trois noms. Il est notamment l’auteur de polars dont l’enquêteur Fairfax arrive en fin de carrières. Elsie, son agent, l’incite fortement avec son franc parler à continuer son œuvre afin d’en tirer encore quelques faibles subsides. Lorsque la police vient leur annoncer la disparition de Geraldine son ex-femme, volage et grande manipulatrice, il devient cette fois l’acteur en chair et en os d’une nouvelle enquête. Poussé par Elsie qui ne lache pas d'une semelle, il se lance sur les traces de son ex avec des motivations assez obscures. Quant à elle, la police suit la piste d’un tueur en série malgré quelques réponses et comportements d’Ethelred ambigus. Ethelred ne serait-il pas mêlé plus qu’il ne le dit à cette disparition ? Entre deux réflexions littéraires, l’enquête digne d’un Poirot ou d’une miss Marple balade le lecteur avec une pointe d’humour permanente qui agrémente cette enquête so British !

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Julie Sibony


S.J. WATSON

Avant d'aller dormir
Sonatine

411 pages | 01-05-2011 | 21€

La narratrice Christine a perdu totalement la mémoire suite à un accident. Elle vit avec Bent son mari qui lui est totalement dévoué. Chaque matin, tout est oublié et tout à refaire. Tous les traitements ont échoué. Elle voit maintenant en cachette le Dr Nash qui lui conseille de tenir un journal, sa nouvelle mémoire. Jour après jour, malgré son amnésie, ses certitudes concernant son passé s'ébranlent. Doute oublié le lendemain ! Suspense éprouvant et continu. "Avant d'aller dormir" fait partie de ces livres que l'on a parfois envie de reposer et qu'inexorablement l'on reprend pour ne pas oublier !

Premier roman

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Sophie Aslanides


Diana ABU-JABER

Origine
Sonatine

501 pages | 02-06-2010 | 22€

L’intrigue se déroule à Syracuse, état de New-York. L’héroïne, Lena, appartient à une unité scientifique de la police en tant qu’experte en empreintes digitales. Elle complète cette expertise par une sensibilité extrême qui lui permet pratiquement de ressentir l’indicible. Ses capacités sont connues et reconnues mais sa fragilité l’empêche d’occuper le devant de la scène. Ses failles proviennent de son enfance, Lena se sait orpheline, adoptée dans des circonstances obscures et ses parents adoptifs lui refusent toute explication quant à son passé. Bébé, elle croit avoir partager le quotidien de singes dans une immense forêt. Ses origines inconnues la perturbe perpétuellement, alors, lorsque son enquête semble la confronter à un serial killer de bébés, son passé la rattrape. D’autant plus, qu’elle se sent de plus en plus liée à cette série de meurtres. Réalité ou folie ? Fantasme ou réalité ? Lena mènera jusqu’au bout son enquête (sa quête ?) quoi qu’il lui en coûte… Un thriller qui descend lentement mais sûrement au plus profond de l’âme humaine.

Premier roman

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir

Traduction : Edith Ochs





- Tyson - Edvardsson - Candlish - Hendricks - Ellory - Simi - Pobi - Little - Thorp - Corbett - Hancock - Tyler - Watson - Abu-Jaber