' Le monde est comme il est. Soit on suit son mouvement, soit on y succombe.'   Stefan Brijs

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



14878828

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Olivier Adam - La renverse








Olivier ADAM
La renverse
Flammarion
268  pages
19  euros

03-02-2016

 

    Antoine, 25 ans, vit en Normandie au milieu des livres, il travaille chez un vieux libraire. Il apprend lors d’un flash TV la mort de Jean-François Laborde, un politique à l’origine de l’explosion de sa famille et de son départ. Il vivait alors en banlieue, lui au lycée, son petit frère au collège. Laborde représente l’image emblématique du politique classique, cumulard, proche du pouvoir et affilié au principal parti de droite. Cette annonce inattendue laisse Antoine interdit, dans un état stationnaire, « à la renverse », mais les évènements du passé, si pénible pour l’enfant qu’il était alors, remontent à la surface. Sa mère qui travaillait à la mairie aux côtés de Laborde fut mêlée à un scandale (abus sexuels) touchant également le maire. Laborde (et son équipe) pour se dédouaner n’eut aucune limite, peu importe les conséquences, et notamment pour les proches des femmes impliquées que le dégoût envahit et ne quitta plus. Olivier Adam n’oublie jamais les lisières et les dommages collatéraux ! Comment grandir ensuite, « On ne pouvait rien bâtir avec moi, rien projeter. Vivre à mes côtés, c’était plonger sa main dans l’eau et la regarder filer entre les doigts. », comment pouvoir éprouver encore des sentiments, le vide devient l’évidence. Etranger à sa propre vie. Les enfants subissaient de plein fouet le scandale, et n’étaient pas épargnés loin de là dans leurs établissements et leur quotidien, le regard d’autrui devint alors insupportable. Antoine décide de se rendre aux obsèques de Laborde et de se retrouver face au passé, dresser le bilan (noir) de la génération de ses parents, le comprendre pour peut-être enfin renaître, « La vie n’est pas finie. ». Olivier Adam continue brillamment de tracer son sillon et aborde cette fois le fait divers ébranlant un monde politique si prévisible et évidemment ne s’intéresse pas aux héros à la une des médias, mais à ceux qui sont à leurs côtés, invisibles, et à leur souffrance. Une ville de banlieue, la mer et le vent, l’enfance, la fratrie et la famille, les déchirures indélébiles de l’enfance, univers « adamesque » par excellence avec une écriture toujours aussi précise, qui fait mouche une nouvelle fois.

Ecouter la lecture de la première page de "La renverse"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Olivier Adam lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Flammarion lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture